Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > National > Le FN injurie la mémoire de Lucie Aubrac

Le FN injurie la mémoire de Lucie Aubrac

vendredi 6 avril 2007 , 2132 : visites

Les conseillers régionaux lepénistes de Bourgogne se sont opposés à ce qu’un lycée porte le nom de la résistante.

Est-ce parce que le voeu émanait d’élus communistes ? Ou bien parce que la résistance aux bourreaux du nazisme donne des boutons au Front national ? Toujours est-il que, lorsque le groupe communiste du conseil régional de Bourgogne a proposé qu’un lycée soit rebaptisé du nom de Lucie Aubrac, Régis de la Croix-Vaubois, élu du Front national, a laissé exploser son mépris. « Quand vous saurez qui elle était vraiment (...), vous rigolerez moins, bande de crétins ! », a-t-il lancé au moment du vote.

Des propos qui ont immédiatement provoqué des protestations, dont celle du premier vice-président socialiste de l’assemblée régionale, Christian Paul. « Ceux qui ont ainsi sali la mémoire de cette résistante héroïque sont indignes de leur mandat et méritent la réprobation unanime de tous les républicains », a-t-il déclaré, exigeant que cette « mise en cause indigne et brutale par le Front national » soit « fermement condamnée ».

Même après sa disparition, intervenue le mois dernier à l’âge de 94 ans, Lucie Aubrac, fille de viticulteurs bourguignons, continue d’incarner les valeurs que ne cesse de combattre le parti d’extrême droite. Le frontiste Régis de la Croix-Vaubois a tenté de se défendre, en précisant à l’AFP qu’il ne visait pas « son passé de résistante, qui est globalement reconnu, même s’il reste quelques interrogations ». « Quelqu’un qui se met du côté de l’illégalité par son combat avec les sans-papiers n’apparaît pas comme le meilleur exemple à donner à des jeunes », a-t-il eu l’audace de déclarer. Ce combat, au contraire, est aussi digne que celui qu’ont mené et que mènent encore tous ceux qui font reculer le racisme

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N915

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|