“Je veux que la République ait deux noms : qu’elle s’appelle Liberté, et qu’elle s’appelle chose publique.” Victor Hugo

L'Humeur
  • SAINTE MÂTIE
  • 21 avril 2016,
    par Malicette
  • Le journal m’apprend que Troyes avait une « patronne » et je ne m’en préoccupais point. Sainte Mâtie, car c’est d’elle qu’il s’agit, a été estampillée sainte depuis sa décapitation autrefois. N’y a pas de preuve mais des légendes, foi de cigale. La légende, (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2016 > Avril > N1387 > Debout, tête haute et crête rouge

Banquet populaire de La Dépêche de l’Aube

Debout, tête haute et crête rouge

jeudi 21 avril 2016 , 209 : visites

230 participants au banquet de La Dépêche de l’Aube. Chaque année, cette initiative festive et militante est un succès. 60 questionnaires de la consultation « Que demande le peuple ? » ont été remplis.

La Dépêche de l’Aube aura 96 ans le 7 décembre 2020. Elle a fait sa “fête”, dimanche 17 avril à Saint-Julien-les-Villas, dans un grand fracas de discours et de musique. Éditée dès le 7 décembre 1912 à la Bourse du Travail de Troyes, elle a subi autant de vicissitudes que de succès pour arriver jusqu’à nous, tête haute et crête rouge.
La presse souffre, la nôtre plus particulièrement. L’Humanité crie au secours. Malgré les ordonnances de 1944, qui interdisaient les concentrations, sept milliardaires contrôlent aujourd’hui 95% des médias, parmi eux les marchands de canons Dassault et Lagardère. L’apparente diversité des titres de journaux n’est qu’un leurre. Dans l’Aube, L’Est-Éclair, Libération-Champagne, sont rachetés par le groupe belge Rossel qui possède une centaine de titres en Belgique et en France. On peut dire qu’à chaque fois qu’un patron de presse achète un journal, c’est un Albert Londres ou un Zola qu’on bâillonne, c’est un Jaurès qu’on assassine. Les concentrations se font avec la liquidation des journalistes. Ils osent justifier par l’amélioration de l’information. Parfois, c’est la faute du progrès technologique. Attention voilà que pointe, progrès suprême, l’intelligence artificielle ! Elle ne fera pas reculer la connerie naturelle du système.
Tous les torrents bavards des grands médias n’y font rien : il n’y a plus que 39% de citoyens à faire confiance à l’info. Ceux qui « causent dans le poste » sont souvent les mêmes que ceux qui nous trompent. Dans ce climat du soupçon, l’Humanité, comme la Dépêche, doivent toujours cultiver leur différence et lutter contre l’uniformité de l’info fabriquée en amont par les agences de presse, gagner des lecteurs par la solidité de leurs dossiers. Il faut alimenter un débat nécessaire qui poussera à la transformation de la société. Je ne vois pas d’autre solution pour aider la presse libre et indépendante qu’en s’y abonnant. Nos lecteurs se mobilisent et exigent aussi que les pouvoirs publics s’inquiètent. Sait-on que les journaux les plus aidés sont le Monde et le Figaro ?
Le banquet populaire de La Dépêche de l’Aube a donc été bien utile pour sonner alerte et tocsin, pour dire que notre journal n’est pas autre chose que votre propre voix. Elle doit être entendue. Cette fête, qui a reçu comme invité d’honneur Patrick Peron, maire d’Algrange (57) et tête de liste aux élections régionales du Front de Gauche dans le Grand-Est, a permis de démontrer l’attachement des lecteurs de la Dépêche. L’orchestre « Entre-Nous » a ravi tous les danseurs par son professionnalisme. Une tombola a été très disputée grâce au premier prix, une bicyclette et ses nombreux lots. Merci à toutes ceux qui versent, à tous ceux qui plient, à tous ceux qui veulent encore et toujours...

LA DÉPÊCHE DEBOUT.

 

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|