“Il faut rebâtir une société humaine où la compétition sera éliminée. Je n’ai pas à être plus fort que l’autre, je dois être plus fort que moi grâce à l’autre.” Albert Jacquard

L'Humeur
  • Sécurité... quand tu nous tiens
  • 17 décembre 2015,
    par Malicette
  • Les haches de guerre de Valls et consorts, c’est la sécurité et l’état d’urgence. On va y avoir droit jusqu’aux présidentielles car toute menace de tsunami fait se barricader le peuple qui oublie ses griefs contre les seigneurs là-haut planqués dans le (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Décembre > N1369 > Communiqué de la fédération de l’aube du PCF

ÉLECTIONS RÉGIONALES

Communiqué de la fédération de l’aube du PCF

jeudi 17 décembre 2015 , 293 : visites

Dimanche, en se mobilisant bien davantage qu’au premier tour les électeurs de la grande région Est ont évité le pire. L’extrême droite raciste et son idéologie de haine, son programme d’injustice et de discrimination sociale ne seront pas aux commandes de notre région ! Nul doute qu’il aurait été préférable que cette mobilisation se produise dès le 1er tour et que les idées de justice sociale, de transition écologique, de démocratie citoyenne portées par le Front de Gauche soient au coeur de la campagne électorale.
Même si le FN ne dirigera aucune région, sa progression ronge, élection après élection, les fondements mêmes de la République. En cela, immense est la responsabilité des gouvernements successifs qui ont maintenu depuis dix ans, contre l’avis d’une majorité de Français, une politique d’austérité de plus en plus dure et autoritaire, sur l’ordre des vautours de la commission européenne. Comme l’est celle des médias qui, à force de banaliser et de verser jusqu’à l’ivresse le discours du FN, ont fini par laisser penser à une partie des Français que la bête immonde pouvait être caressée. Le Front de Gauche n’a certes pas été aidé par le peu d’intérêt - et c’est un euphémisme - que lui ont porté les médias, mais il doit lui aussi s’interroger, avec l’ensemble de ses composantes, humblement et sans plus attendre, sur les raisons pour lesquelles il n’a pas été entendu.
Il nous faudra, c’est certain, d’autres mobilisations bien plus importantes encore pour qu’adviennent des jours meilleurs pour notre peuple. Le PCF n’y renoncera jamais. Pour cela, il nous faut dès maintenant construire ce grand rassemblement populaire dans lequel se reconnaîtront l’immense majorité des hommes et des femmes de notre pays, qui, face à ce capitalisme qui broie la nature et les hommes, aspirent à vivre mieux dans une société de paix sans haine et sans violence, où les richesses produites par tous doivent permettre à chacun de vivre dans la dignité.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|