“La Commission économique des Nations Unies [...] découvrit que les pays qui suivaient les programmes recommandés par le FMI avaient des taux de croissance inférieurs à ceux des pays qui se reposaient sur le secteur public pour répondre aux besoins fondamentaux de leur population.” Noam Chomsky

L'Humeur
  • L’histoire éclairée
  • 5 novembre 2015,
    par Jean Lefevre
  • Dans son dernier billet de Libé, Stéphanie Munier s’en prend à Jean-Luc Mélenchon, s’étonnant qu’il veuille interdire la parution de Mein Kampf (). Elle a raison, ce livre d’Hitler, d’une qualité littéraire médiocre, fait partie de l’histoire comme bien (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • L’EXTRÊME DROITE ENTERRE LA CHAMPAGNE-ARDENNE
  • jeudi 5 novembre 2015
  • Afin de marquer l’enterrement de la région Champagne Ardenne, le frontiste Subtil a siégé avec un brassard noir. Un élu d’extrême droite avec un (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Novembre > N1363 > La bataille pour l’emploi : une urgence

élections régionales : “Nos vies d’abord !”

La bataille pour l’emploi : une urgence

jeudi 5 novembre 2015 , 220 : visites , par LDA

De par leurs compétences nouvelles, les régions vont être en première ligne sur la question de l’économie et de l’emploi. La liste “Nos vies d’abord” veut faire de la bataille pour des emplois stables et les salaires une urgence.

Un enjeu au coeur des élections régionales
Les nouvelles compétences sur les questions d’économie et d’emploi font émerger un enjeu qui sera au coeur des élections régionales : laisseronsnous les régions être transformées en pompes à finances pour les multinationales et poursuivre le démantèlement des services publics ? Le chômage, la galère des petits jobs (notamment chez les jeunes), la peur de perdre son travail, les fins de mois difficiles : voilà la réalité vécue quotidiennement par des milliers d’habitants, toutes générations confondues, de notre département sinistré par les délocalisations de productions, et de la région Est. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour les catégories A,B et C, le taux de chômage est de 14% avec des “pics” à 16% à Troyes (et Mulhouse), voire même 18% à Charleville-Mézières. Un demi-million de personnes sont privées d’emplois ! Notre région ACAL (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine) a perdu, depuis 2000, plus de 30% de ses emplois industriels (70 000 emplois ces six dernières années).

6 décembre : un vote déterminant
La production agricole et industrielle est un axe fort de l’emploi dans notre région et notre département. Et elle doit le rester. Mais soumise à la rentabilité immédiate exigée par les détenteurs de capitaux, elle a perdu, et continue de perdre, massivement des emplois et ne s’inscrit que très insuffisamment dans la transition écologique. Dans le cadre du redécoupage des régions, même si l’intention qui y préside est tout autre, les nouvelles compétences en matière d’emploi et d’économie représentent un levier que les candidat-e-s de la liste “Nos vies d’abord !” entendent utiliser, avec comme objectif de défendre et développer l’emploi et la formation. De ce point de vue, le vote du 6 décembre sera déterminant  : poursuite de la casse ou défense et création de nouveaux emplois.


Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|