“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • L’histoire éclairée
  • 5 novembre 2015,
    par Jean Lefevre
  • Dans son dernier billet de Libé, Stéphanie Munier s’en prend à Jean-Luc Mélenchon, s’étonnant qu’il veuille interdire la parution de Mein Kampf (). Elle a raison, ce livre d’Hitler, d’une qualité littéraire médiocre, fait partie de l’histoire comme bien (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • L’EXTRÊME DROITE ENTERRE LA CHAMPAGNE-ARDENNE
  • jeudi 5 novembre 2015
  • Afin de marquer l’enterrement de la région Champagne Ardenne, le frontiste Subtil a siégé avec un brassard noir. Un élu d’extrême droite avec un (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Novembre > N1363 > L’histoire éclairée

L’histoire éclairée

jeudi 5 novembre 2015 , 131 : visites , par Jean Lefevre

Dans son dernier billet de Libé, Stéphanie Munier s’en prend à Jean-Luc Mélenchon, s’étonnant qu’il veuille interdire la parution de Mein Kampf ( [1]). Elle a raison, ce livre d’Hitler, d’une qualité littéraire médiocre, fait partie de l’histoire comme bien d’autres pamphlets. Sa lecture est utile pour éclairer le cheminement de la pensée fasciste qui aboutit à tant de dégâts. C’est mieux bien sûr si cette édition est précédée d’avertissements et de critiques historiques.
Mais c’est justement là où je suis en droit de me poser des questions : quels avertissements, quelles critiques ? Je sors du 39ème congrès de la FNDIRP à Paris où étaient encore présents quelques survivants des camps de la mort, dont Walter Bassan, leur président. Instants inoubliables que de les voir encore vivants et combatifs, et suscitant l’enthousiasme des délégués. Ici, la mémoire est transmise, c’est certain. Un vieux toubib de 90 ans, dix femmes et un garçon de 14 ans sont venus défiler avec le drapeau de leur département.
Mais ailleurs, est-ce que la mémoire chemine et instruit ? Notre amie Annie Lacroix-Riz vient de préfacer les « Minutes du procès de Pétain ». Elle n’admet pas que lors du procès, le Pétain d’avantguerre ait été écarté. Pétain y dirigeait la branche militaire de la Cagoule ! Les magistrats ne voulurent pas traiter d’un Pétain façonné par le fascisme. Aragon parla à ce sujet d’une « farce ». Hitler souhaitait la destruction d’une cer taine idée de la France, rejoignant ainsi les idéaux fascistes de cer tains autres Français. Notre histoire actuelle n’est-elle pas gangrenée par ces idées anciennes qu’on n’a pas voulu dénoncer alors ?

Notes

[1En 1938, Fayard édite une édition « atténuée ». En 2016, une édition lucrative.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|