“Le gouvernement moderne n’est qu’un comité administratif des affaires de la classe bourgeoise.”    Karl MARX

L'Humeur
  • L’histoire éclairée
  • 5 novembre 2015,
    par Jean Lefevre
  • Dans son dernier billet de Libé, Stéphanie Munier s’en prend à Jean-Luc Mélenchon, s’étonnant qu’il veuille interdire la parution de Mein Kampf (). Elle a raison, ce livre d’Hitler, d’une qualité littéraire médiocre, fait partie de l’histoire comme bien (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • L’EXTRÊME DROITE ENTERRE LA CHAMPAGNE-ARDENNE
  • jeudi 5 novembre 2015
  • Afin de marquer l’enterrement de la région Champagne Ardenne, le frontiste Subtil a siégé avec un brassard noir. Un élu d’extrême droite avec un (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Novembre > N1363 > Taxe d’habitation réclamée aux veuves et veufs “Suspension... pas abrogation (...)

PATRICK PERON... À CHAUD

Taxe d’habitation réclamée aux veuves et veufs “Suspension... pas abrogation !”

jeudi 5 novembre 2015 , 229 : visites

"Ces personnes seules, avec des revenus qui tournent autour de 1000 euros par mois, qui ne payent pas d’impôts, ont toujours été exonerées de taxes d’habitation. En 2008, la droite avait “pondu” une loi qui supprimait cette disposition mais elle ne l’avait pas appliquée. Le gouvernement actuel, la met en place cette année. Il pouvait la supprimer depuis 2012. Devant le tollé provoqué par cette mesure honteuse, le gouvernement, à la veille des élections régionales, suspend cet impôt en 2015 et 2016. Suspension jusqu’à l’élection présidentielle, donc Valls n’abroge pas cette mesure, il veut juste la faire oublier pour ne pas perdre encore plus d’électeurs d’ici 2017.
Par contre, l’impôt sur la fortune est en baisse et le fameux impôt “riche” qui devait toucher ceux qui gagnent plus de 750 000 euros par an, annoncé par le candidat Hollande, lui est abrogé, pas suspendu. Ce gouvernement s’attaque aux plus pauvres et soigne les plus riches. Les socialistes ne peuvent pas dire que j’exagère, la preuve par les faits. Il est évident, qu’en cas de retour de la droite en 2017, les veuves et veufs repayeront. La droite n’a pas d’état d’âme.
Vous comprenez bien pourquoi sept partis de gauche se rassemblent sous la bannière “Nos vie d’abord !” pour ces élections régionales : pour proposer une autre politique. Vous comprenez bien notre utilité pour nous sortir des politiques libérales, sauce droite ou socialiste, ou pire, ultra libérale avec le FN dont les solutions nous entraîneraient vers un recul sans précédent.”

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|