“Aujourd’hui, quand vous vivez dans une famille ouvrière, vous avez peur que vos enfants tombent dans la misère. Pourquoi ? Parce que la politique actuelle contribue à accumuler des richesses.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • Démocratie et cuisine électorale
  • 15 octobre 2015,
    par Guy Cure
  • La Révolution française avait logiquement été accompagnée et suivie de bouleversements administratifs, qui simplifiaient la vie quotidienne. Les bouleversements de maintenant n’apparaissent que comme des élucubrations politiciennes. La Révolution est (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Razzi razzie les pauvres
  • 15 octobre 2015
  • Député socialiste, Razzi Hammadi a déposé deux amendements à la loi de finance pour que les pauvres payent « un impôt sur le revenu minimum obligatoire (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Octobre > N1360 > Démocratie et cuisine électorale

Démocratie et cuisine électorale

jeudi 15 octobre 2015 , 97 : visites , par Guy Cure

La Révolution française avait logiquement été accompagnée et suivie de bouleversements administratifs, qui simplifiaient la vie quotidienne. Les bouleversements de maintenant n’apparaissent que comme des élucubrations politiciennes. La Révolution est loin et les temps ont changé.
On en devient tout derne de ces réformes des collectivités locales. Et le mot « derne », est localisé, comme le mot « dépar tement  » qui glisse peu à peu vers l’Obsolète de Larousse. La région Champagne-Ardenne n’avait pas encore eu le temps de faire la preuve de son homogénéité qu’elle se trouve af fublée de contours monstrueux. Des cantons, qui ne reposent sur aucune réalité vécue, ont été tailladés pour des ambitions électorales. Des communautés de communes, nouveaux champs de batailles de rivalités locales, sont dessinées consciencieusement par des préfets de passage, formés à la vie locale dans les salons parisiens. Les limites se chevauchent et se contredisent sans autre fil directeur que la complication.
Qui peut s’étonner que les prochaines élections ne passionnent pas plus que les précédentes, quand est créée une sphère politique isolée du réel quotidien. L’un exhibait la carte du Fouquet’s. L’autre fait mijoter une soupe nauséabonde. Dans un cas comme dans l’autre, on a la nausée.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|