“Nous n’attendrons ni une semaine, ni trois jours, ni même une heure pour le répéter solennellement : nous ne subirons pas la loi de la spéculation internationale.” Léon Blum (mai 1935)

L'Humeur
  • Il était une fois l’efficacité
  • 16 juillet 2015,
    par Guy Cure
  • Mon copain Rober t n’a pas de chance. Son compresseur de climatisation vient de lâcher. Le garagiste lui a annoncé un délai de plusieurs semaines pour avoir la pièce de rechange. Il y a quelques années, il avait dû patienter près d’un mois pour acheter (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Macron Bouffon du roi
  • 16 juillet 2015
  • Macron Bouffon du roi Le filandreux Macron a fait for tune au coeur des fusions-acquisitions de la banque Rothschild. Ministre de François (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Juillet > N1347 > Macron Bouffon du roi

Macron Bouffon du roi

jeudi 16 juillet 2015 , 97 : visites

Macron Bouffon du roi
Le filandreux Macron a fait for tune au coeur des fusions-acquisitions de la banque Rothschild. Ministre de François Hollande
et de la République -, il a déclaré la semaine passée : « Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent ». Le peuple sans doute ? Pas pour Macron qui poursuit : « Dans la politique française, cet absent est la figure du roi »( [1] ! Assurément, la réplique de Louis XVI au Parlement le 19 novembre 1787, « C’est légal parce que je le veux », est d’un maniement plus aisé que le 49-3 pour faire passer les canailleries. Mais gare ! Remettre en cause la forme actuelle du régime en France fait par tie des nouveaux critères de surveillance dans la dernière loi sur le renseignement.
HÉLÈNE DEWAERE

Pas un sou
La mairie de Troyes va “relooker” le quartier de la gare pour 22 millions d’euros. Et tout ça pour trouver des places de parking et favoriser le petit commerce, à ce qu’elle dit. Le monument des Enfants de l’Aube sera déplacé. Sans doute qu’un phare met tra en valeur les ruines du Grand Hôtel. Les ruines, c’est bon pour le tourisme. Pour réparer la maison Fernand-Doré, il ne faudrait que 2 millions. Il n’y aura même pas un sou !

La bourse
Pas un seul marchand ni investisseur ne veut occuper la Bourse du Travail de Troyes. Pourtant, la voie royale, c’est le commerce, dit le maire. Curieuse vision d’avenir quand on voit les enseignes qui ferment par tout au centre-ville et qu’on favorise le développement du grand commerce à l’extérieur. C’est l’hôpital qui se fout de la charité.

Estac
Je ne suis pas un grand suppor ter, mais j’aime voir Troyes gagner. Cette f in de saison fut un triomphe, l’Estac étant de loin en tête. Pour tant, les radios n’en parlèrent qu’avec une grande timidité. Et, cerise sur le gâteau, on nous annonça en juin que la 1ère division allait nous f iler sous le nez à cause d’un manque de monnaie. Le veau d’or ne joue pas au foot, il joue au fric.
D.D. ALACAMPAGNE

Même corneille ?
15 jours à charrier et déverser des tombereaux de mensonges, calomnies, insultes et félonies sur Tsipras : les langues de p... vipères libérales s’en sont donné à coeur joie. Pierre Corneille, au XVIIème siècle, aurait dit cela de bien plus élégante façon : « Tsipras, l’unique objet de mon ressentiment ! [...] Puissent tous ses voisins ensemble conjurés Saper ses fondements encor mal assurés ! [...] » [2]
LE CAPITAINE TRICASSE

Notes

[1Interview à l’hebdomadaire Le Un n°64 du 8 juillet. pas un sou)

[2Horace, acte IV, scène 5. J’ai remplacé “Rome” par Tsipras.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|