“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

Ecoutez-voir
  • Morts anonymes
  • 9 juillet 2015,
    par Malicette
  • Autrefois, on enterrait nos défunts avec beaucoup de précautions et de référence. On arrêtait la pendule, on crêpait les miroirs. La voisine faisait la (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Juillet > N1346 > Le spectre de syriza

Le spectre de syriza

jeudi 9 juillet 2015 , 247 : visites , par DÉDÉ ALACAMPAGNE

Un spectre hante l’Europe( [1]) : le spectre de Syriza. Toutes les puissances de la vieille Europe se sont unies en une sainte-alliance pour traquer ce spectre, Merkel, Junker, Hollande, Draghi, le petit (Ma)c(r)on... qui compare Syriza au FN, la finance internationale et même l’oncle Sam, toujours à l’écoute et prêt à bondir quand les peuples veulent se mêler de leurs af faires. Mais lundi, je m’en excuse auprès de M. Sarkozy et de son coryphée(  [2]), fut jour de détresse dans les banques et les châteaux. Chez François Baroin (il tient la voix de baryton dans la chorale), la tristesse dut être grande, lui qui avait milité pour le oui. D’habitude, c’est un homme calme et mesuré et ne délivrant que des prophéties souriantes, souvent indéchiffrables. Comme une Pythie grecque. Peut-être fait-il partie de ces philosophes qui connaissent la vérité du monde, mais se gardent bien de la révéler pour conserver leur place permanente d’oracle dans les médias. Interrogé sur Europe 1, la semaine passée, le maire de Troyes a montré clairement à quel camp il appartenait. Vis-àvis d’Alexis Tsipras, il fut carrément agressif, l’accusant d’amateurisme, de populisme et de mensonge.
Suivit ensuite une phrase terrible : « On n’ a pas de souveraineté quand on a 315 milliards de dettes ! » Tsipras doit de l’argent ? Alors on lui dénie le pouvoir. La démocratie ne pèse pas lourd dans la pensée libérale. D’ailleurs, dans nos sociétés, un pauvre est-il encore un citoyen ?

P.-S.

1346-du 10/07/2015

Notes

[1Comme disait Marx.

[2Choeur dans les tragédies grecques

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|