“La Commission économique des Nations Unies [...] découvrit que les pays qui suivaient les programmes recommandés par le FMI avaient des taux de croissance inférieurs à ceux des pays qui se reposaient sur le secteur public pour répondre aux besoins fondamentaux de leur population.” Noam Chomsky

Ecoutez-voir
  • Morts anonymes
  • 9 juillet 2015,
    par Malicette
  • Autrefois, on enterrait nos défunts avec beaucoup de précautions et de référence. On arrêtait la pendule, on crêpait les miroirs. La voisine faisait la (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Juillet > N1346 > Raymond Levasseur nous a quitté

NOS PEINES

Raymond Levasseur nous a quitté

jeudi 9 juillet 2015 , 339 : visites

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Raymond Levasseur, une “figure” de la vie romillonne.
Toute sa vie, il fut un homme aux engagements multiples. L’avenir de la jeunesse, la solidarité, la justice sociale furent parmi les valeurs auxquelles il tenait beaucoup. Sa carrière professionnelle, il la consacra à la cuisine : à l’hôpital de Romilly, au lycée Joliot-Curie, sans oublier les centres aérés municipaux et les colonies de vacances de Filly en Haute-Savoie et de Saint- Jean-de-Monts en Vendée, dont il n’admit jamais la liquidation à des promoteurs privés dans les années 1990.
Raymond consacra toute sa vie à la ville de Romilly-sur-Seine qui l’avait accueilli “à bras ouver ts”, comme il aimait à la dire. Conseiller municipal, dirigeant sportif à La Prolétarienne puis à l’USMR, militant du Secours Populaire, à la SO.MU.CO., à la CGT, à la CNL dont il présidait la section locale de ce syndicat de locataires. Il avait adhéré au PCF il y a une soixantaine d’années et, jusqu’à tout récemment encore, il se faisait un point d’honneur d’assister aux réunions et initiatives de la section locale où il aimait à rappeler le travail accompli par Maurice Camuset, maire communiste durant trente cinq années.
Membre du conseil d’administration de l’hôpital de Romilly avec Joë Triché, il relaya avec ef ficacité l’action du comité qui, durant trois années, a dû batailler pour que cet établissement porte le nom de “Maurice Camuset”.
A Yolande, son épouse, à Laurent et à tous ces enfants et petits- enfants, la section de Romilly et la fédération de l’Aube du Parti communiste, ainsi que La Dépêche de l’Aube dont il était un lecteur assidu, présentent leurs plus sincères condoléances et les assurent de leur profonde amitié.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1346

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|