“Si l’argent, vient au monde avec une tache naturelle de sang sur la joue, le capital naît dégouttant de sang et de boue des pieds à la tête.” Karl MARX

Dossier
  • Un appel à écrire la société de demain
    2 juillet 2015

    Un projet, une ambition, des objectifs, des mesures et un titre qui est déjà tout un programme en ces temps d’éparpillement, d’isolement, de société fracturée, tel est « La France en commun ». Ce texte est une invitation au débat. Il a été rédigé, après plusieurs mois de réflexion et de discussions, par le Comité national du Projet du Parti communiste et (...)

    Lire la suite
Le dessin

2 juillet 2015
L'Humeur
  • NOTES DE LECTURE
  • 2 juillet 2015,
    par Guy Cure
  • Un entretien avec Denis Crouzet à l’occasion de la sortie de son dernier livre est récemment paru dans l’Huma-dimanche. Heureuse initiative. Denis Crouzet est un historien qui a apporté un éclairage nouveau aux guerres de religions en France au XVIème (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Juillet > N1345 > Laïc qui s’en dédit...

Troyes

Laïc qui s’en dédit...

jeudi 2 juillet 2015 , 243 : visites

François Baroin a été récemment interrogé dans la presse locale sur la laïcité dans les écoles et a déclaré qu’il serait ferme pour faire respecter le principe de laïcité. On applaudit.
Mais jeudi 25 juin, au Conseil municipal de Troyes, il confirmait son choix de verser une subvention aux maternelles privées de près de 90 000 € ! Voilà qui relativise beaucoup les louanges de la presse locale quant à la laïcité de notre bon maire. Pas de repas hallal... mais pas de sous non plus.
La manne des financements publics
Anna Zajac, conseillère municipale communiste de Troyes, est intervenue sur cette question. Elle a rappelé que “la puissance publique et les collectivités territoriales financent la concurrence à l’école publique, et ce depuis plus de 50 ans, avec la loi Debré de 1959 qui organise le financement public de l’école privée (à 90% catholiques) sous contrat d’association avec l’état”. Au niveau national, 97% des établissements privés profitent de cette manne qui a représenté en 2013 plus de 7 milliards d’euros dans le budget de l’éducation nationale et 558 millions dans celui du ministère de l’agriculture. Les écoles maternelles, qui ne sont pas directement concernées par la loi Debré, peuvent obtenir de l’argent public par le biais de conventions avec les communes.
“Vous donnez au privé et vous retirez au public !”
Et l’élue communiste de Troyes d’interpeller F. Baroin : “L’école publique mériterait beaucoup plus de moyens, tant de l’état que de la collectivité. Les différents gouvernements, de longue date, ont participé à la casse de cette école publique laïque au profit de l’enseignement privé. [...] vous avez décidé, lors du conseil municipal du 18 décembre 2014, d’allouer aux classes maternelles privées sous contrat, une subvention de 87 600 € pour 292 enfants (sont-ils tous troyens ?) Cette dépense, pourtant, ne constitue pas une dépense de fonctionnement obligatoire. Les parents ont le droit absolu de mettre leurs enfants en école privée, mais je conteste, comme je l’ai fait au conseil municipal du 18 décembre, la participation financière non obligatoire de la Ville au fonctionnement des écoles maternelles privées. Dans ce cas particulier, la subvention aux écoles maternelles privées est faite au détriment des élèves des écoles publiques élémentaires de Troyes qui vont être privés de classes de découverte”, dont la suppression a été annoncée par F. Baroin au Conseil municipal du 25 juin.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1345

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|