“Nous ne sommes pas obligés d’accomplir des grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petits actes multipliés par des millions de personnes peuvent transformer le monde.” Howard Zinn

L'Humeur
  • NI... Ni...
  • 7 mai 2015,
    par Guy Cure
  • Ne pas écrire sous le coup de la colère ; laisser le temps apaiser l’indignation. Aujourd’hui, je peux dire : abject, odieux, infâme… D’autres mots me viennent à l’esprit, que la barrière de l’écrit m’empêchent d’utiliser. Ainsi, les tracts que j’écrivais (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Le CARED frappe encore !
  • 7 mai 2015,
    par Jean Lefevre
  • Dernier invité du Cared() à Troyes, Laurent Obertone (pseudo pour protéger sa famille, dit-il) vient d’éditer « La France Orange mécanique ». Il y dit (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Mai > N1337 > On ne lâchera rien !

1er mai

On ne lâchera rien !

jeudi 7 mai 2015 , 274 : visites

Entre 450 et 500 manifestants à Romilly-sur-Seine, 130 à Troyes, rassemblement à Bar-sur-Aube...
• Romilly-sur-Seine : Imposant rassemblement devant le technicentre SNCF à l’appel de l’intersyndicale du site. L’occasion pour le responsable cheminot CGT, Bruno Charrier, d’annoncer que la direction SNCF avait pris l’engagement d’examiner les contre-propositions des organisations syndicales pour maintenir l’emploi à Romilly-sur-Seine et la pérennité du technicentre.
• Troyes : Arnaud Pacot (CGT) a pris la parole pour dénoncer les politiques d’austérité du gouvernement qui font des ravages dans notre département. « Alors que les salariés étaient en mesure d’attendre des avancées plus favorables pour le monde du travail, nous sommes confrontés à un flot de remises en cause sociales et démocratiques inédit : la loi dite “de sécurisation de l’emploi”, le pacte de responsabilité, la suppression des élections prud’homales, l’offensive du MEDEF contre le code du travail, les attaques contre les 35 heures, la renégociation de l’assurance chômage, les retraites complémentaires, le dialogue social, la loi Macron [...] Comment les salariés peuvent-ils accepter cela, alors que les profits des banques et du CAC40 reviennent à des niveaux d’avant 2008 ? [...] Dans le département, ce sont des centaines d’emplois qui ont été supprimés sur l’autel de la compétitivité, de la sécurisation des actionnaires : Sympa, Petitjean, Assa Abloy... », a déclaré le responsable syndical qui a rappelé que 17 millions d’euros de crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) ont été distribués à des entreprises auboises en 2013, alors que le chômage a progressé de 8,3% en un an.
Une minute de silence a été observée en hommage aux naufragés de la Méditerranée. « L’Union Européenne et les chefs d’États ne peuvent continuer de se défausser de leur responsabilité. [...] Il faut que l’hécatombe s’arrête. Vite ! » a lancé le syndicaliste.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1337

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|