“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • NI... Ni...
  • 7 mai 2015,
    par Guy Cure
  • Ne pas écrire sous le coup de la colère ; laisser le temps apaiser l’indignation. Aujourd’hui, je peux dire : abject, odieux, infâme… D’autres mots me viennent à l’esprit, que la barrière de l’écrit m’empêchent d’utiliser. Ainsi, les tracts que j’écrivais (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Le CARED frappe encore !
  • 7 mai 2015,
    par Jean Lefevre
  • Dernier invité du Cared() à Troyes, Laurent Obertone (pseudo pour protéger sa famille, dit-il) vient d’éditer « La France Orange mécanique ». Il y dit (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Mai > N1337 > “Exigeons la solidarité !”

Santé

“Exigeons la solidarité !”

jeudi 7 mai 2015 , 441 : visites , par Jean Lefevre

Aubéane est une vraie mutuelle régie par le Code de la Mutualité, totalement autonome et gérée démocratiquement. Elle n’a pas d’actionnaires à rétribuer. Ses excédents sont redistribués sous forme de prestations aux adhérents. Elle défend la solidarité et l’accès aux soins pour tous.
Voilà ce qu’a dit et martelé en introduction la présidente d’Aubéane, Renée Coquet, à l’assemblée générale du 13 avril dernier. Ces mots forts sont effectivement nécessaires pour montrer les difficultés rencontrées par les petites mutuelles, que la nouvelle législation met en concurrence avec les assurances à but lucratif. Que devient la protection sociale quand on la met en concurrence ?
Et la présidente de cibler les « lourdes conséquences des politiques néfastes menées en matière de sécurité sociale » :
• Le reste à charge pour les assurés est de plus en plus élevé, ce qui provoque une exclusion de plus en plus forte dans l’accès aux soins.
• Baisse des taux de remboursement, franchises, forfaits, taxes nouvelles qui alimentent d’abord la CMU puis… les caisses du Trésor ! Les cotisations des adhérents sont alourdies d’un impôt de 13,7% dont 6,27 pour la CMU. La CMU n’est donc pas payée par l’état, mais par les mutuelles !
• Indignation concernant l’ANI, cette machine à exclure tous ceux qui n’ont pas de contrat de travail. Présentée comme une avancée, c’est en fait une attaque contre la solidarité. Quant à ceux qui travaillent et dont le patron paie une faible part de mutuelle (cas du panier de soins à 15 €), ils doivent souscrire des « sur-complémentaires » ! à noter que le patron peut déduire de ses impôts cette part versée, mais pas le salarié qui, au contraire, doit la déclarer dans ses revenus.
• Indignation concernant les appels d’offre nationaux aux complémentaires santé qui excluent les mutuelles de proximité.
Il faut aussi constater une pression constante des cliniques privées pour facturer des prestations de plus en plus diversifiées - surprenantes et inquiétantes - dont le fameux forfait administratif de 6 à 10 €, le forfait thermomètre à 4,5 € ! Certaines offrent un « confort hôtelier » avec les prestations adéquates. Selon que vous serez puissants ou misérables, vos soins seront parfaits ou inacceptables.
Nous fêtons cette année le 70ème anniversaire de la Sécu pour laquelle tant de gens se sacrifièrent durant la Seconde Guerre mondiale. Dans la France d’aujourd’hui, 5ème puissance mondiale, elle n’est pas capable d’assurer son principe fondateur : « Je cotise selon mes moyens, je me soigne selon mes besoins. » Exigeons la solidarité, a dit la présidente d’Aubéane en conclusion de son rapport très combatif, et luttons contre l’individualisme et le système d’assurance.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1337

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|