“Lorsqu’un homme assiste sans broncher à une injustice, les étoiles déraillent.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Conte d’après guerre
  • 30 avril 2015,
    par Malicette
  • Il était une fois la guerre et les ennemis cruels étaient venus s’installer chez nous. La terrible Gestapo avait élu domicile au Conservatoire, vaste maison où les chants et les rires avaient fait place aux plaintes, aux pleurs et aux cris. La guerre (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • En place pour le quadrille !
  • 30 avril 2015,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • « Rassemblement », « Liberté », « Parti de la Liberté », « L’Union », « Le Parti de la France »... ça a phosphoré dur à l’UMP pour changer le nom du parti. (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • IL NE VEUT RIEN LÂCHER
  • jeudi 30 avril 2015
  • 3,5 millions de demandeurs d’emploi en catégorie A à fin mars en France. 20 140 dans l’Aube... Mais le ministre du travail, François Rebsamen, (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2015 > Avril > N1336 > En place pour le quadrille !

En place pour le quadrille !

jeudi 30 avril 2015 , 86 : visites , par LE CAPITAINE TRICASSE

« Rassemblement », « Liberté », « Parti de la Liberté », « L’Union », « Le Parti de la France »... ça a phosphoré dur à l’UMP pour changer le nom du parti. Guaino, un peu feignasse sur les bords, proposait de revenir à RPR. Sarkozy veut passer en force avec son « Les Républicains ». On pèse, soupèse et suppute les implications de cette captation de la République par le clan Sarko. Juppé fait mine de résister, arc-bouté sur un sondage selon lequel 56% des sympathisants veulent conserver « UMP », 53% estimant que « Les Républicains » rimerait trop avec américain. Pas faché, par porte-valoches interposés, de faire des croche-pattes à Sarkozy, il estime qu’il faudrait voir à voir. Résultat des courses, le 30 mai au congrès “fondateur du prochain mouvement”.
Chez la concurrence, on lit dans le marc de sondages pour savoir qui va décrocher la timbale de la candidature à l’élection présidentielle de 2017. L’Ifop vient de servir une première tournée. Valls aurait la faveur des « sympathisants de gauche » devant Aubry, Hollande et Royal. L’échantillon sondé des « sympathisants de gauche » ne compte, nous précise-t-on, que 819 individus. Ce qui explique peut-être cette bien étrange affirmation. L’analyse pointue de l’Ifop l’amène de plus à conjecturer que Montebourg ferait une « percée » chez les sympathisants du Front de gauche !
Les élections régionales n’ont même pas encore eu lieu que, déjà, les partis de l’alternance se mettent en place pour le quadrille. Voilà à quoi semble désormais se résumer leur “vision” pour le pays. De projet, il n’est point question. à quoi bon d’ailleurs ? La différence réside dans la position du curseur austéritaire. Etpour bien marquer cette différence, on change d’étiquette à l’UMP et, sur le trottoir d’en face, on cogite à comment changer la tête de gondole pour ne pas avoir à changer de politique.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1336

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|