Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Présentation des vœux de la fédération de l’Aube du PCF

Présentation des vœux de la fédération de l’Aube du PCF

Le vote pour M.-G. BUFFET sera déterminant pour le changement

vendredi 26 janvier 2007 , 2345 : visites , par LDA

C’est à l’occasion d’une sympathique cérémonie et entouré des secrétaires de section, de membres du Conseil départemental et d’élus communistes que JP Cornevin a présenté les vœux de la fédération de l’Aube pour l’année 2007.

Une année qui sera marquée bien sûr par les élections présidentielle et législatives et qui nous l’espéreront permettra de remettre notre pays sur les rails du progrès. P. Mathieu au nom des élus communistes et républicains a également présenté ses vœux en pointant notamment la nécessité d’une grande réforme de la fiscalité pour sortir les collectivités locales "qui sont à l’origine de 70% des investissements du pays" de leur étranglement financier.

Extraits de l’intervention de JP Cornevin

"Cette espérance d’un peu plus d’humanité, de bonheur, de justice sociale, de fraternité à laquelle nous aspirons tous, cette envie de vivre mieux tout simplement se heurte malheureusement à ce constat : pour la grande majorité des habitants de notre pays et particulièrement pour les Auboises et les Aubois, la vie devient de plus en plus dure. Et cela n’est pas une fatalité. Dans un contexte de mondialisation de l’économie, les choix politiques de nos gouvernants ne font qu’aggraver les inégalités. Alors que certains amassent des fortunes, on explique au peuple qu’il doit travailler plus s’il veut gagner plus, qu’il va falloir repousser l’âge de la retraite, que la sécurité sociale est un luxe et la santé un coût qu’il faut réduire. Au nom de la compétitivité, entendez par-là, les dividendes que se partagent les actionnaires des grosses entreprises, on veut nous imposer le travail précaire, l’insécurité sociale. Cette année encore des centaines de milliers d’hommes et de femmes de toutes générations, en s’opposant au CPE ont montré qu’ils refusaient cette société d’égoïsme et du chacun pour soi, où les perdants sont toujours plus nombreux et les gagnants bien souvent les mêmes. En ce sens l’année 2007 est pour notre peuple une nouvelle chance à saisir. Après le refus de la constitution libérale de l’Europe, la France a l’occasion d’envoyer un nouveau message d’espoir aux autres peuples du monde. (..)

Pour cela, bien sûr il va nous falloir battre la droite et son dangereux démagogue Sarkozy

Celui qui est allé faire allégeance à Bush. Celui qui est prêt à tous les mensonges pour se faire élire président de la République et demain sans doute prêt à toutes les infamies pour le rester. Le Pen Sarko même haine. Ceu qui ont tant besoin d’une politique de justice sociale ne doivent pas, ne peuvent pas glisser un bulletin de vote portant le symbole de l’apartheid social. (..)

Il faut que la gauche gagne et mette en œuvre une véritable politique de changement qui réponde à l’aspiration de notre peuple.

Cela passe par une gauche courageuse qui aura la force d’aller mobiliser les moyens financiers accaparés aujourd’hui de façon stérile pour l’économie par les marchés financiers. Une gauche qui aura le courage de faire respecter le NON français à l’orientation libérale de l’Europe et d’agir fermement pour que ce soit le progrès des peuples qui soit au cœur de la construction européenne. De ce point de vue la déclaration de Ségolène Royal qui de concert avec Angela Merkel, la chancelière allemande ont plaidé cette semaine pour un nouveau référendum en 2009 avec un traité aménagé à la marge n’augure rien de bon.

Le rassemblement antilibéral

Les millions d’hommes et de femmes qui se reconnaissent dans cette gauche de transformation sociale, qui se sont en partie retrouvés dans le non de gauche à la constitution européenne, le parti communiste français milite depuis mai 2005 pour qu’ils se présentent rassemblés à l’occasion des élections présidentielles et législatives. MG Buffet a ainsi lancé à l’issue de notre congrès, en début d’année dernière, un appel au rassemblement antilibéral et nous avons proposé qu’il se traduise par des candidatures communes à l’élection présidentielle et aux élections législatives. (..) Devant l’incapacité à se mettre d’accord sur une candidature à la présidentielle malgré le fait que MG Buffet ait été majoritairement à 60% désigné par les militants des collectifs locaux, les communistes ont pris leur responsabilité. Les adhérents ont été consultés et c’est à plus de 80% nationalement, 92% dans l’Aube qu’ils ont décidé de maintenir la candidature de MG Buffet et de partir en campagne.(..)

Dans notre département qui souffre tant des délocalisations, des bas salaires, quel est le vote le plus efficace pour gagner un SMIC à 1500 € brut tout de suite ?

Qu’est ce qui peut permettre de mettre en œuvre dans notre pays des mesures fortes pour empêcher les délocalisations en frappant directement au portefeuille les patrons délocalisateurs ? Ce n’est pas le candidat de Baroin ou de Mathis, c’est le vote pour MG Buffet. D’ailleurs dès mardi, MG Buffet va défendre à l’assemblée nationale une proposition de loi qui va dans ce sens. Certes, elle ne sera pas adoptée, mais il ne tient qu’aux électeurs, qu’aux salariés de faire en sorte que demain une majorité de gauche puisse voter une telle loi. Pareil concernant une loi sécurisant l’emploi et la formation. etc....Le vote efficace pour obtenir tout cela c’est le vote pour la gauche populaire et antilibérale.

Les Françaises et les Français vont devoir faire un véritable choix de société

Mes chers amis, chers camarades, je ne sais pas qui sera en finale au 2ème tour, mais ce qui est sûr, c’est que si l’on veut dans notre pays une véritable politique de progrès social, le score de MG Buffet au soir du 1er tour en sera l’élément déterminant.(..)La période dans laquelle nous entrons va être décisive pour notre peuple. Les Françaises et les Français vont devoir faire un véritable choix de société. Nous allons fixer les rapports de forces politiques pour les cinq années qui viennent.

Après ces années de droite au pouvoir, la population a envie de s’exprimer, on le voit les élections sont maintenant au cœur des conversations. Pour un militant politique, c’est un moment exceptionnel qui s’ouvre, c’est le moment où l’engagement, les convictions des uns et des au-tres vont pouvoir se traduirent concrètement dans les urnes puis dans une politique pour le pays, j’imagine que lorsque l’on est militant communiste, je le ressens personnellement ainsi, cette périod epropose un défi supérieur encore, car au-delà de nos convictions, de notre programme, nous avons tous encore en mémoire le goût amer d’avril 2002, et l’envie de démontrer que non seulement notre idéal communiste est plus que jamais nécessaire dans ce monde de brutes, mais qu’il est de plus en plus partagé.

Voilà chers amis, chers camarades, je formule le vœu que ces campagnes présidentielle et législatives soient vraiment utiles et contribuent effectivement à l’amélioration de la vie des Françaises et des Français. Et je pense sincèrement que cela passe par un score d’un haut niveau de la candidate de la gauche populaire et antilibérale, MG Buffet et par notre investissement à tous."

P.-S.

Jean-pierre Cornevin secrétaire de la fédération du PCF de l’Aube et Pierre Mathieu, vice président du conseil régional

La Dépêche de l’Aube N905

info portfolio

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|