““Il faut porter haut nos valeurs de générosité, d’ouverture et de partage ; accueillir l’autre d’où qu’il vienne. Bref, faire honneur à l’idéal social de la France...” Arsène Tchakarian

Le dessin

13 novembre 2014
L'Humeur
  • POINT DE VUE
  • 13 novembre 2014,
    par Guy Cure
  • En juillet j’avais besoin de voir un ophtalmo. J’avais entendu parler des difficultés à obtenir un rendez-vous. Mon médecin traitant venait d’obtenir pour lui-même un rendez-vous auprès d’un confrère en un clin d’oeil. Il m’a conseillé un cabinet troyen. (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Pas de demi-mesure
  • 13 novembre 2014,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • On se souvient des propos de Michel Sapin, “Notre amie, c’est la finance, la bonne finance”, qui en disaient long sur le chemin parcouru, bordé de (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Novembre > N1312 > Romilly-sur-Seine : maison de santé libérale... Ouverte... OUI MAIS (...)

Romilly-sur-Seine : maison de santé libérale... Ouverte... OUI MAIS ?

jeudi 13 novembre 2014 , 261 : visites , par Joë Triché

Située sur l’ancien terrain de la piscine, rasée en 2008 par Éric Vuillemin, la maison de santé libérale a ouvert ses portes le 3 novembre dernier.

Tous les praticiens, sans exception, qui vont exercer dans cette structure étaient déjà installés à Romilly. Parmi eux, cinq généralistes dont deux au au seuil de la retraite. Comme l’a indiqué le Dr Mignot, initiateur de ce projet, interviewé sur France 3 Champagne-Ardenne : “cette réalisation offre des conditions financières intéressantes pour les médecins”. C’est peu dire. Le Conseil municipal, à l’exception des élu-e-s communistes, a décidé de fixer le prix du loyer à 5 euros le m2, soit 350 euros pour 70 m2, alors qu’un locataire doit en acquitter 450 à 500 pour une même surface !
Mais, après l’ouverture de cet équipement, une interrogation se pose : sera-t-il de nature à faire venir de nouveaux médecins généralistes ? Nous le souhaitons, évidemment, mais en même temps, nous en doutons. Si cela n’était pas le cas, notre ville deviendrait un véritable désert médical. Avec les départs à la retraite, déjà effectifs et à venir, des généralistes (de 13, il y a quelques années à peut-être 7 seulement dans un très proche avenir), la situation risque de devenir extrêmement grave. Notre ville passerait ainsi d’un médecin généraliste pour 1 000 habitants à un pour 2 000. Précisons que dans ce domaine, le département de l’Aube est le plus mal doté de Champagne- Ardenne, la Région se situant en queue de peloton au niveau national (un médecin généraliste pour 1 380 habitants).
Plusieurs raisons à cette situation préoccupante. Une région et un département peu attractifs au regard de ces professions, mais aussi d’autres conceptions de la pratique médicale qui ne s’inscrivent pas forcément dans l’exercice libéral. Aujourd’hui, on peut le constater, les professions de santé se féminisent de plus en plus. C’est pourquoi, de plus en plus de jeunes diplômés optent pour le statut du salariat plutôt que pour l’exercice en cabinet libéral. Ils y voient aussi un double avantage : le travail d’équipe et de prévention et une durée du travail maîtrisée. Au moment du débat sur ce sujet au Conseil municipal, les élus du PCF, bien conscients de ces difficultés, avaient défendu une autre option, à savoir la création d’un centre municipal de santé avec des médecins salariés. 2 000 structures de ce type existent en France et elles ont toutes attiré des médecins à la recherche de ces nouvelles pratiques. Ce n’est pas le choix qui a été retenu à Romilly. En premier lieu, souhaitons malgré tout que la maison de santé qui vient d’ouvrir ses portes permette la venue de nouveaux généralistes.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1312

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|