“Ils n’ont pas senti la souffrance : ils ont créé le chaos, ils ont laissé tout rafler à ceux qui étaient les plus forts économiquement. Antonio GRAMSCI.

Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Foire en Champagne Lettre posthume et amère d’Homère, inédite, en complément de (...)

Foire en Champagne Lettre posthume et amère d’Homère, inédite, en complément de l’Iliade.

jeudi 23 mars 2006 , 2315 : visites

"De la part de nous Autres en l’AU DE LA VIE "
- M. HUN 1er, Maire de TROIE. M. le Maire, Un fait de fin d’hiver résonna dans nos nues Et nous nous réveillâmes encor tout éberlues Pensez donc mon cher vous bien qu’ vous ne soyez qu’un J’en ai l’âme fripée, couché dans mon linceul... Qu’entends-je de la ville dont vous êtes Prélat Les rumeurs de forains qui agacent vos chats ! Heureusement des chiens ont mit fin à la chose En promettant quelqu’os à partager, si j’ose... Mais l’auront-il cet os ces fouteur de bordel En ce lieu que l’oiseau évite à tire d’ailes. A moins que dans le c... comme en ruelle des chats Cette promesse auront nos faux reins d’ici bas... La chose est grave c’est sur, faudrait être sérieux ! Mais je le suis mon brave comme vous l’êtes pour eux. Et si par ce poème j’exprime le courroux à cause des poulets que savez, vous, mettre où... Au côté de ma tombe Victor HUGO se marre De vous voir en larron dans tout ce tintamarre Et d’affirmer bien fort à qui voudra vous croire "Que l’affaire est réglée, que chacun regagne foire... " JAURES ne rit pas lui qui vous lorgne aussi. Il est fort mécontent de vos sournoises lubies En particulier celle de "rénover" Les lieux et la place où son nom est gravé... Il me fait part d’ici, que cela vous déplaise Que si vous vous partiez, nous n’en serions pas aise. De quel droit disposez, monsieur numéro un De livrer cet endroit à des marchands de riens ? Pour se faire à sa barbe des grosses couilles en or Alors que le commerce est en péril dehors ? Que carrosses en la place ont mal à s’arrêter, Sauf bien sur si EUROS peut lui, les accrocher ? "A, monsieur le premier que notre ville est vile que faux barbiers se présentent en Sibylles raseront gratis tout en rasant le coin Même SAINT NICOLAS vous juge très mesquin. " C’est dire combien ici ceux qui n’ont pas radis Voient toutes vos manœuvres comme de basses œuvres Pour livrer au marchants le temple de leur histoire Celle pour qui JAURES en fut assassiné. Il vous conjure Monsieur de ne pas le retuer... En conclusion cher Maire, puis-je vous rappeler Qu’au paradis sans doute pensez-vous y aller Ne comptez pas sur moi pour vous recommander Auprès d’QUI vous savez si projet ne changez...

JM Rance

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N861

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|