“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • Valls croquemort
  • 3 juillet 2014,
    par Malicette
  • Nous commémorons le centenaire du déclenchement de la Grande Guerre et, du coup, celui de l’assassinat de Jaurès le 31 juillet 1914. à ce grand tribun pacifiste, lutteur dans la mêlée sociale, créateur de notre journal l’Humanité, nous rendrons hommage (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • honteux amalgame
  • 3 juillet 2014
  • Le maire UMP de Romilly, éric Vuillemin, ne recule devant rien pour discréditer les élus de gauche de son conseil municipal. En effet dans un (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • LA “RACAILLE” ET LE KÄRCHER
  • jeudi 3 juillet 2014
  • C’est le première fois en France qu’un ancien chef de l’état est placé en garde à vue par les autorités judiciaires. S’il fut un temps question que (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Juillet > N1293 > honteux amalgame

honteux amalgame

jeudi 3 juillet 2014 , 73 : visites

Le maire UMP de Romilly, éric Vuillemin, ne recule devant rien pour discréditer les élus de gauche de son conseil municipal. En effet dans un luxueux trombinoscope distribué à l’ensemble de la population, le premier édile Romillon a eu l’outrecuidance de classer dans le groupe de l’opposition les élu-e-s de la gauche et les populistes du Front national.
Curieux amalgame, quand on sait que les élus frontistes votent de manière systématique toutes les décisions rétrogrades proposées par la majorité, notamment en matière de sécurité où ceux-ci ont fait de la surenchère en demandant que les policiers municipaux soient armés (non démenti par éric Vuillemin).
Comment ose-t-il classer des élus communistes, qui défendent les valeurs de la République, de partage, de solidarité, de fraternité, de liberté et de démocratie, avec des individus qui n’ont de cesse de prôner la haine, l’exclusion, le racisme et la xénophobie.
Nulle part dans l’histoire de notre pays, l’extrême droite n’a rompu avec la droite et, à Romilly, il semblerait même qu’il existe des passerelles entre la majorité et le Fn (certains élus de droite partageraient ou seraient très proches de ces idées nauséabondes). En fait, elles finissent toujours par trouver un accord, comme on le voit aujourd’hui dans plusieurs pays en Europe. Et quel signal politique ? La honte ! D’ailleurs, quelle différence entre certaines outrances des ténors de la droite et les propos de Mme Le Pen ? quand on les écoute bien sur les questions de fond de la société, c’est trop souvent bonnet blanc et blanc bonnet !
Non, nos élu-e-s n’ont rien à voir avec ces politiques et on pourrait rappeler aussi le rôle joué par les élus communistes dans la Résistance pour que notre beau pays de France retrouve la Liberté, et c’est pour cela que le PCF a été appelé « Parti des Fusillés ».
On sait très bien aussi que la présence d’une liste Fn aux municipales a favorisé la réélection du maire sortant. C’est peut être aussi pour cela que éric Vuillemin voulait donner le nom de Paul Belmondo, collabo de Pétain et des nazis, à un quartier de Romilly ?

CÉBÉ

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1293

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|