“Lorsqu’un homme assiste sans broncher à une injustice, les étoiles déraillent.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Valls croquemort
  • 3 juillet 2014,
    par Malicette
  • Nous commémorons le centenaire du déclenchement de la Grande Guerre et, du coup, celui de l’assassinat de Jaurès le 31 juillet 1914. à ce grand tribun pacifiste, lutteur dans la mêlée sociale, créateur de notre journal l’Humanité, nous rendrons hommage (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • honteux amalgame
  • 3 juillet 2014
  • Le maire UMP de Romilly, éric Vuillemin, ne recule devant rien pour discréditer les élus de gauche de son conseil municipal. En effet dans un (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • LA “RACAILLE” ET LE KÄRCHER
  • jeudi 3 juillet 2014
  • C’est le première fois en France qu’un ancien chef de l’état est placé en garde à vue par les autorités judiciaires. S’il fut un temps question que (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Juillet > N1293 > LA “RACAILLE” ET LE KÄRCHER

LA “RACAILLE” ET LE KÄRCHER

jeudi 3 juillet 2014 , 315 : visites

C’est le première fois en France qu’un ancien chef de l’état est placé en garde à vue par les autorités judiciaires.
S’il fut un temps question que Chirac aurait “chaud aux culottes” en quittant l’élysée, Sarkozy a donné dans “l’inédit”, selon le mot du ministre socialiste Rebsamen qui a bien vite enterré les turpitudes de Cahuzac. C’est une affaire de trafic d’influence et de violation du secret de l’instruction, en lien avec deux autres gamelles (Bettencourt et le financement de sa campagne par Kadhafi) qui l’ont conduit, mardi dernier, à la case prison de la PJ de Nanterre. “Acharnement”, “depuis deux ans, rien ne lui a été épargné”, piaillent les pleureuses accréditées de l’UMP. Mais pendant cinq ans, Sarkozy a-t-il, lui, épargné les français ? Toutefois, on serait mal avisé de se réjouir. La déliquescence de l’UMP dont les caciques, l’un après l’autre, se font prendre le bras enfoncé jusqu’à l’épaule dans le pot à pognon, et un PS ensablé sous le poids de ses reniements, couvrent l’un et l’autre de miasmes l’idée même de politique dans l’esprit de nombreux français. On sait à qui profite le(s) crime(s). Oui, il faut passer la “racaille” au Kärcher, curer l’auge à fric et entôler ceux qu’il fait se croire au-dessus des lois. Que le Kärcher judiciaire fasse son oeuvre, que le peuple fasse aussi la sienne : la VIème République, vite !

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1293

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|