“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • PICRATE GRAND CRU
  • 26 juin 2014,
    par Guy Cure
  • la fête était prévue depuis longtemps. Me méfiant des foires aux vins et autres soldes et promotions, j’avais acheté cette bouteille chez un caviste renommé. l’étiquette était prometteuse, le marchand persuasif ; je m’étais laissé tenter. Ma cave est de (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Un mot malheureux
  • 26 juin 2014,
    par Jean Lefevre
  • lors de la remise des prix du concours National de la résistance à la Préfecture, un orateur désigna André Mutter comme le créateur du concours. (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • COMME LARRONS EN FOIRE
  • jeudi 26 juin 2014
  • Juncker/ Schulz, le ticket perdant de l’Europe austéritaire. Les élections européennes passées, restait à se partager le gâteau. C’est maintenant (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Juin > N1292 > COMME LARRONS EN FOIRE

COMME LARRONS EN FOIRE

jeudi 26 juin 2014 , 94 : visites

Juncker/ Schulz, le ticket perdant de l’Europe austéritaire. Les élections européennes passées, restait à se partager le gâteau.
C’est maintenant chose faite, sur le dos, il est vrai, de l’anglais Cameron. Sous l’égide de l’élysée, les chefs de gouvernements socialistes européens ont donné leur aval pour soutenir le conservateur luxembourgeois Juncker à la tête de la Commission européenne. Ancien premier ministre cumulard (il avait aussi les finances, le travail, l’emploi... et même le trésor), il déclarait en 2006 à propos de son paradis fiscal de pays : « Nous sommes ulcérés, vexés, que le Luxembourg ait pu être présenté comme une terre de criminels et de blanchisseurs d’argent ». Une sortie à mettre en perspective avec ce qu’il a dit plus tard dans une conférence de presse, en avril 2011 : « lorsque cela devient important, vous devez mentir ». Voilà pour le lascar. Dans ce maquigonnage, le second larron c’est le social-démocrate, président sortant du Parlement européen, Martin Schulz, champion des socialistes français aux dernières européennes et qui brigue un nouveau mandat. En 2012, il déplorait une « crise de confiance dans la politique et ses institutions [qui] ébranle aussi la foi dans le projet européen ». Constat judicieux que ces tractations entre conservateurs et sociaux-démocrates ne vont certes pas arranger. Mais, entre braves petits soldats du capital, il était inimaginable qu’on ne parvint pas à consolider l’alliance austéritaire/ autoritaire européenne et à s’entendre comme larrons en foire.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1292

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|