“Les révolutions ne s’exportent pas, elles surgissent des conditions d’exploitation que les gouvernements [...] exercent contre les peuples.” Che Guevara

L'Humeur
  • Electeur, souviens-toi
  • 27 mars 2014,
    par Jean Lefevre
  • Le vote pour le Front National est l’expression d’un malaise social, d’accord ! Mais c’est plus sûrement encore la preuve d’une ignorance crasse de notre passé. Car l’histoire bégaie ; sous des habillages différents, elle repasse les mêmes plats. Qui (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Péril en la demeure
  • 27 mars 2014,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • De tous temps, les « scandales » ont rongé la république, l’extrême droite faisant chauffer ses marrons dans les gamelles percées des canailles qui, à (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2014 > Mars > N1279 > Péril en la demeure

Péril en la demeure

jeudi 27 mars 2014 , 78 : visites , par LE CAPITAINE TRICASSE

De tous temps, les « scandales » ont rongé la république, l’extrême droite faisant chauffer ses marrons dans les gamelles percées des canailles qui, à la force de leur compte en banque, grimpent les échelons du pouvoir ou vont pulluler dans ses antichambres. L’argent est l’eczéma de la république. L’extrême droite le pus.
Ces dernières années, les « dossiers » se sont empilés sur les bureaux des juges. Pain béni côté médias, pain de messes politiciennes avec homélies moralisatrices et encens pour masquer l’odeur de l’argent mal acquis, mal utilisé, bien caché. Ici, la justice est passée, là, et là encore, elle passera.
Balkany (blanchiment de fraude fiscale) a été réélu dimanche à Levallois. Santini à Issy-les-Moulineaux (détournement de fonds) deux ans avec sursis et cinq ans d’inéligibilité (janvier 2013) ; réélu avec 67%, Woerth (affaires Bettencourt, Tapie...) ; réélu avec plus de 74% - mieux qu’en 2008 - à Chantilly. à Corbeil, Bechter, le sacristain de Dassault, mis en examen mais pour qui “les affaires n’ont strictement joué aucun rôle”, arrive en tête au second tour, tout comme Mellick (les matchs de foot truqués) à Béthune.
Que ces brebis galeuses se présentent toute honte bue à une élection et soient élues, est révélateur de la crise morale corollaire de celle du capitalisme. Crise actuelle plus grave que celle où l’on vit Napoléon III - le Petit - plébiscité empereur à 97% en 1852 ou Hitler, reichsführer, le 19 août 1934 (89%). Quand l’honnête homme voit son sauveur dans le filou qui lui fait les poches ou joue son avenir au bonneteau politique, il y a péril en la demeure.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1279

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|