Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > Election > GLANES ANTILIBÉRALES

GLANES ANTILIBÉRALES

vendredi 22 décembre 2006 , 2289 : visites , par LDA

Je vous transcris ce que j’ai lu sur la désignation du candidat des forces antilibérales. Des extraits seulement, car des tonnes de mots ont été déversés sur Internet et ça, c’est plutôt bon. Ca prouve que les têtes fonctionnent comme en 1789, 1848, 1871 etc. périodes fortement bavardes et productrices d’idées neuves.

Mais, mais, mon étonnement a quand même été grand de lire les arguments de certains pour contester à M.G. Buffet la majorité des "consensus" obtenus dans les quelque 800 Collectifs. Je ne connais pas les décisions qui seront prises maintenant par les communistes mais il est amusant (ou irritant comme on veut) de constater que pour certains la grande bataille antilibérale est une bataille somme toute assez teintée d’anti-communisme. Mais un anti-communisme soft, tendre, amical presque.

"A-t-elle obtenu la majorité absolue, ce n’est pas évident. "

"Le PCF a fortement mobilisé ses adhérents pour être plus visible y compris des inactifs qui se sont re-trouvés là pour peser sur les décisions."

"Du coup ça a découragé les autres forces (saines ?) des rassemblement qui ne se sont plus déplacées. " "De plus ces militants aguerris (du PCF) connaissent le langage "codé" " ce qui n’est pas pour susciter l’enthousiasme des nouveaux arrivants. "Ah la langue de bois qui fait perdre la langue aux jeunes arrivants." "Le vote sur des noms connus a toujours des effets pervers : il faut donc trouver quelqu’un de peu connu, susceptible d’être accepté par tous." Le mouton à 5 pattes, révolutionnaire mais rare.

"Donc comme c’est impossible la question INNOVANTE est maintenant : IL FAUT ELIMINER CEUX QUI NE FONT PAS CONSENSUS."

Et qui c’est la brebis noire qui ne fait pas consensus ? C’est Marie-George, bien entendu. Ouf ! On a drôlement avancé ! La révolution est au bout du fusil des mots. Mais tu sais : "On t’aime Marie-George, tu es vraiment une personnalité de premier plan. " Tout le monde l’aime , mais on n’en veut pas.

"D’ailleurs, il n’est pas sûr que de la choisir, augmenterait son score dans les sondages ! " Hé ! jolie fallacieuse trouvaille ! Et, une petite voix, une gentille petite voix ajoute aussi : "Non les copains, ne tapez pas sur M.arie-George, qui c’est qui paierait les tracts et collerait les affiches. ? " Voilà ce que j’ai recueilli en ce beau dimanche d’hiver alors que le Moyen-Orient s’enflamme, que le quart-monde prépare Noël en France avec six sous, que le boeuf Le Pen veut se faire plus humble et plus gentil que la grenouille, que la droite distille ses lois scélérates. On veut bien changer de monde avec les communistes mais pas avec le PCF !

On veut bien être démocrate s mais en donnant le pouvoir à la minorité.

Suicide toi Marie-George c’est pour la bonne santé de tous. Sois sportive Marie-George, joue contre ton camp.

D’aimer Marie-George, comme on l’aime, je me sens moi-même aimé et ça fait du bien en ces périodes de fêtes de ne pas être totalement exclu . Sûrement que je vais être invité au bout d’une table. Mettez-vous là, Monsieur Lefèvre il reste de la dinde et des haricots. On vous aime bien, vous savez. Vous êtes communiste, mais nous savons que vous vous soignez.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N900

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|