“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

Dossier
  • “Fiers de payer l’impôt... Quand il est juste !” Abolir les privilèges fiscaux
    12 décembre 2013

    Le temps n’est plus à une “remise à plat” de l’impôt comme le souhaite le gouvernement. Il est désormais à asseoir l’impôt sur la richesse réelle accumulée. De chacun selon ses moyens, pour tous selon les besoins. Il y a deux façons d’aborder l’impôt. Pour la droite et le patronat, l’impôt est une “charge” puisqu’il représente de l’argent soustrait aux (...)

    Lire la suite
Le dessin

12 décembre 2013
L'Humeur
  • Le meilleur et le pire
  • 12 décembre 2013,
    par Guy Cure
  • Je ne comprends pas tout ce qu’implique la découverte du boson de Higgs. Je trouve merveilleux que l’expérience confirme la théorie. Merveilleux aussi que des cerveaux humains jonglent avec la matière, l’énergie. Galilée et Newton étaient accessibles (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Octogénaire agressé
  • 12 décembre 2013,
    par Malicette
  • Encore un titre à la noix et en pleine page dans le quotidien du lundi : « Un octogénaire agressé en pleine nuit à Troyes » ! Oui, l’affaire est (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Décembre > N1264 > Romilly-sur-Seine Une ville au bord de l’anémie médicale

Romilly-sur-Seine Une ville au bord de l’anémie médicale

jeudi 12 décembre 2013 , 420 : visites , par Joë Triché

On le savait déjà, l’Aube est sous-dotée en matière d’équipements et de praticiens de santé. C’est même le plus mal loti des quatre départements de Champagne-Ardenne.

Et notre région est en queue de peloton dans ce domaine. Avec 114 médecins pour 100 000 habitants, notre département à la densité moyenne de patriciens la plus faible de la région, indique le Conseil de l’Ordre. Un médecin pour 1 349 habitants, alors qu’au plan national c’est un pour 298.

ET À ROMILLY ?
La situation est encore bien plus grave : un médecin généraliste pour 1 666 habitants. Et malheureusement, cette situation risque encore de se dégrader dans un proche avenir. En effet, trois ou quatre sont sur le point de prendre leur retraite sur les 11 généralistes actuellement en exercice à Romilly. C’est donc à partir de ce constat que les élu-e-s communistes du Conseil municipal ont, au cours des débats sur la réalisation de la maison de santé, émis bien des réserves sur ce projet. Pour eux, la question première à laquelle les élus devaient répondre avant toute décision était de savoir si ce nouvel équipement serait de nature à faire venir de nouveaux médecins. Or, l’expérience des maisons de santé actuellement en activité n’apporte pas de démonstration probante. D’ailleurs, pour l’instant, celle en cours de construction n’accueillera que des patriciens de santé aujourd’hui déjà en exercice à Romilly.

UNE AUTRE APPROCHE
Cette difficulté à attirer de nouveaux médecins est dûe à une approche tout autre de leur métier. La tendance actuelle des jeunes praticiens est de se tourner davantage vers le salariat que vers l’exercice libéral. C’est d’autant plus vrai que ces professions se féminisent. C’est ce qu’aurait permis la création d’un centre municipal de santé. Il en existe près de 2 000 dans le pays et, devant l’échec des différents dispositifs (aide à l’installation, par exemple, et même maisons de santé), beaucoup de municipalités - de toutes tendances politiques - s’orientent vers cette solution qui atteint l’objectif souhaité. Mais tout cela, é.Vuillemin et sa majorité n’ont pas voulu l’entendre, préférant la réalisation d’une maison da santé libérale, sans avoir la garantie de la venue de nouveaux médecins.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1264

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|