“Un gouvernement injuste familiarise les esprits des sujets avec l’injustice et fait que peu à peu ils s’accoutument à la voir sans horreur.” Paul-Henri Thiry, baron d’Holbach

L'Humeur
  • Détruire Fernand Doré ?
  • 26 septembre 2013,
    par Malicette
  • Le maire ferme la salle Doré à Troyes ! Le bâtiment chavire. Il ne respecte plus les règles d’hygiène et de sécurité ! Pardi ! Comme la Bourse, on laisse lentement se dégrader les bâtisses et comme le chien qu’on veut noyer, on l’accuse de la rage, mieux (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Ministre Sinistre
  • 26 septembre 2013,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Après l’état ne peut pas tout de Jospin, voilà l’état qui « n’est pas là pour mettre des ressources rares dans des entreprises qui n’ont pas d’avenir » (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • LES AMALGAMES GLAUQUES DE FRANÇOIS BAROIN
  • jeudi 26 septembre 2013
  • François Baroin a fait dans la presse sa “rentrée politique”. Entre langue de bois et amalgames, l’occasion de retendre ses vieilles ficelles (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Septembre > N1253 > LES AMALGAMES GLAUQUES DE FRANÇOIS BAROIN

LES AMALGAMES GLAUQUES DE FRANÇOIS BAROIN

jeudi 26 septembre 2013 , 276 : visites

François Baroin a fait dans la presse sa “rentrée politique”. Entre langue de bois et amalgames, l’occasion de retendre ses vieilles ficelles politiciennes.
On savait le député-maire de Troyes peu porté sur les questions monétaires, ses propres amis de l’UMP en faisaient des gorges chaudes lorsqu’il était ministre des finances. Sans doute est-ce pour cela que, dans la presse du 13 septembre, il critique le Front de gauche, lui attribuant « l’idée d’un retour à une monnaie nationale » ; ce qu’évidemment le Front de gauche n’a à aucun moment préconisé, sinon, entre autre, une réorientation du rôle de la Banque centrale européenne. Au passage, sans avoir l’air d’y toucher, il met sur le même pied le Front de gauche et le FN. C’est un trouble obsessionnel compulsif qui s’était déjà manifesté à l’occasion du second tour des élections cantonales, où il s’était fait dans l’Aube le porte-parole du “ni-ni”. Second épisode, trois jours plus tard, après l’ouverture de Fillon vers le FN ; Fillon sous la banière duquel, n’est-il pas inutile de rappeler, F. Baroin s’est rangé au sein de la pétaudière qui s’appelle UMP. « Très évasif », note le journaliste, face à un Baroin déguisé en ceinture de chasteté républicaine de son mentor. « Je le connais, dit-il, il fait partie de tous les combats  ». Nous aussi, justement, on connaît Fillon. Rappelons pour mémoire à François Baroin, que le Front de gauche n’a jamais passé d’accords, de quelque nature que ce soit, avec l’extrême droite. Nous en sommes fiers. Peut-il en dire autant de l’UMP ?

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1253

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|