“Nous ne sommes pas obligés d’accomplir des grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petits actes multipliés par des millions de personnes peuvent transformer le monde.” Howard Zinn

L'Humeur
  • Les voies du seigneur
  • 14 août 2013,
    par Malicette
  • Les réserves parlementaires font jaser : de l’argent opaque et totalement antidémocratique, dont l’attribution et la distribution sont libres comme l’air ou l’électron. Les sommes dont disposent députés ou sénateurs sont très variables, et d’autant plus (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Août > N1247 > Les voies du seigneur

Les voies du seigneur

mercredi 14 août 2013 , 119 : visites , par Malicette

Les réserves parlementaires font jaser : de l’argent opaque et totalement antidémocratique, dont l’attribution et la distribution sont libres comme l’air ou l’électron. Les sommes dont disposent députés ou sénateurs sont très variables, et d’autant plus importantes que l’élu est assis près de la cagnotte (153 millions).
En 2011-2012, c’est l’UMP qui cassait la tirelire de la réserve. Parmi les mieux servis : MM. Accoyer, 6 M€ ; Carrez, 4 M€ ; Marini, 3 M€ ; Baroin, 1 M€ connu( [1]). Depuis mai 2012, c’est le PS qui a tiré les marrons du feu : Cahuzac par exemple avait sorti 1,5 M€ avant sa déchéance. Mais le pot-aux-roses a été éventé. ça ne peut plus durer ! On va mettre de l’ordre, a dit Bartolone. Reste que l’utilisation restera antidémocratique. Le fait du prince régnera encore.
Le cas de Philippe Adnot est très particulier. Que fait-il des sommes qu’il sollicite ? Comme les autres, il en dispense aux communes( [2]), mais il en réserve une bonne part pour réparer les églises ; environ un quart. Ce saint homme a distribué en deux ans plus de 80 000 € à des travaux dans les églises. On aimerait connaître l’affluence des fidèles dans ces édifices pour justifier ces aides publiques ! On se souvient des 40 000 € prodigués pour la construction d’un autel qui servit à la cathédrale lors de la béatification de Louis Brisson. Manuel Valls s’était déplacé au grand dam des laïques. En versant cette généreuse dîme, Philippe Adnot prépare-t-il sa béatification ?

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1247

Notes

[11 million dont a bénéficié Troyes, mais 100 000 € sont tombés dans la sébile de la très catholique commune de Mesnil-Saint-Loup. Une quête miraculeuse !

[2275 000 € dans le département, 60 000 hors département (Nord, Moselle, Vendée) et le reste pour les réparations des édifices religieux.

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|