“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • Jours de fête
  • 8 août 2013,
    par Guy Cure
  • De concerts en expositions, de festivals en animations autour des produits du terroir, l’Aube se met en valeur cet été et bourdonne d’une vie culturelle et associative luxuriante et diverse. Abondance de biens ne nuit pas. Les touristes sont (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2013 > Août > N1246 > Safari Arctique

Safari Arctique

CULTURE : FESTIVAL D’AVIGNON

jeudi 8 août 2013 , 954 : visites , par Jean Lefevre

Un seul comédien sur scène, Fred Pougeard, qui raconte quelques histoires du Grand Nord.
Bien que très diplômé, l’homme préfère conter sur la banquise, cette scène nue où l’on peut rencontrer des publics glacés ; ou des ours mal léchés, ces gens qui ont perdu la curiosité enfantine et sont devenus vieux et recroquevillés. Pour bien conter, il faut avoir beaucoup écouté, s’être nourri d’histoires collectées. On peut en écrire soi-même, les réciter, les mettre en scène, mais le fin du fin serait d’inventer des histoires fraîches, cueillies du matin. C’est ce que réussit maintenant Fred Pougeard, qui souhaite « parvenir à quelque chose de l’ordre de la conversation, qui touche au naturel, une sorte de fragilité… »
Le conte n’est pas un divertissement anodin réservé aux enfants. Les histoires, les romans sont des aliments nécessaires à condition qu’un auteur ait su les cuisiner ou les construire. Les textes racontés sur scène à Avignon étaient tirés de l’auteur danois Jorn Riel (« Racontars arctiques ») dans lesquels les trappeurs, pour tromper la solitude, le manque de femmes, la nuit interminable, philosophent avec leur cochon. Il faut souligner la performance de Fred Pougeard qui réussit à nous faire oublier qu’Avignon est une fournaise en nous installant dans une cabane au Groenland. Dépaysement assuré ! L’acteur était accompagné par Renaud Collet, un musicien compositeur-bricoleur, comme il se nomme, créateur de blizzard et d’atmosphères boréales. Mise en scène : Pascal Adam Cie l’Allégresse du Pourpre.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1246

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|