“La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.” Baruch Spinoza

L'Humeur
  • Malaxeur de haine
  • 2 août 2013,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Le 19 juin 1991, à Orléans, Chirac prononçait son discours sur « le bruit et l’odeur » et l’« overdose » d’étrangers. Dans la foulée des propos crapuleux de Bourdouleix sur les Roms, Le Point a lancé un sondage en ligne. Face à la colère de nombreux (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2013 > Août > N1245 > Plumes, volants et satellites (E. loew)

Plumes, volants et satellites (E. loew)

Culture : Festival d’Avignon

vendredi 2 août 2013 , 623 : visites , par Jean Lefevre

Danièle Israël est une amoureuse de Diderot qu’elle a fréquenté à Langres. Bien que née il y a trois siècles, la pensée du philosophe nourrit toujours les esprits forts, ceux qui aiment la démocratie. Diderot ne demandait qu’un peu d’attention. Ecoutez-moi citoyens, et discutons ! Et c’est sans doute ce que souhaite Evelyne Loew, écrivaine de belle veine et de grands emportements, l’écoute assidue de ce « Plumes, volants et satellites », donné à la Caserne par la Cie Théâtr’Ame que dirige Danièle Israël et que l’ORCCA a choisi avec bonheur pour Avignon.( [1])
Le public n’a plus qu’à suivre entre philosophes les débats, comme balles et paroles qui volent. Belle image que ce jeu de volants, et pas toujours courtois. Le badminton, c’est le côté cérémonial comme le voulait Vilar. Reste le contenu, la liqueur des mots, idées qui volent et valent et veulent faire mouche. La pièce attaque franchement la Révolution française préparée par un déluge de Lumières.
Partie un : Diderot-Rousseau. Les idées fusent : l’âme, la religion, la femme, le fric. Déjà ! Diderot a le beau rôle. Il ne tient pas à s’imposer. Il a l’estime de la postérité. Il répand le savoir et dénonce les erreurs. Servez-vous de la raison. Une pensée riche, fraternelle et disparate, toujours disponible. Si on a perdu les os du bonhomme, on a gardé ses vertus nourricières. Rousseau répond avec fermeté. Trop caricaturé à mon goût. On croirait presque qu’il a inventé le goulag. N’est-il pas le promoteur de l’égalité politique que défendit Robespierre ? C’est encore une idée qui dérange. Les révolutionnaires veulent des hommes égaux. La foule craint qu’ils les souhaitent identiques. Elle n’a qu’à s’en mêler.
La suite est un tableau vivant, cocasse, cruel, l’histoire de notre pays bâtie dans la douleur et l’espoir, un XXème siècle abominable, horreur et honneur au menu et toujours de grands esprits pour nous proposer leur interprétation. Hugo, Zola, Romain Rolland montent au filet. Marx n’est pas convoqué. Il a fait bouger les lignes cependant.
Arrivent Sartre, Camus, Simone de Beauvoir, René Char qui lancèrent, eux aussi, de nombreux volants. à part René Char, authentique résistant, créateur du festival d’Avignon, électron libre, poète majeur si bien décelé par son ami Camus, je ne sais pas si les philosophes peuvent innocemment se substituer aux acteurs qui ont concrètement voulu changer le monde et sont même « devenus aveugles d’aimer la lumière. »( [2])
De toute façon, c’est un spectacle heureux, qui bouge et qui flamboie avec quatre comédiens épatants : Gauthier Lefèvre, Thomas Billaudelle, Fabien Audusseau et Camille Cuisinier, douce et ardente, qui fait mouche et marque le point en sortant de son carton pour proclamer le droit des femmes.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1245

Notes

[1Cofondatrice du Campagnol, assistante de Jean-Claude Grumberg... Elle vient aussi de publier un « Bâtisseurs et Artisans » que je recommande vraiment à tous les amoureux du théâtre. On y trouve les écrits de Jack Ralite et de Robin Renucci emmêlés aux souvenirs de Vitez et Vilar.

[2Aragon. Postface au Monde réel - 1966.

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|