La dette est une arme de guerre pour imposer les mesures d’austérité et pour accélérer les déréglementations réclamées par le Medef.” François Chenais économiste

L'Humeur
  • N’ayez pas peur
  • 2 mai 2013,
    par Guy Cure
  • Monsieur Demouy, qui dirige l’Institut universitaire du temps libre, estime que l’Université populaire, avant même d’avoir eu une première action, nuit à son établissement. A l’instar de Lucky Luke, M. Demouy juge plus vite que son ombre. Je pense qu’il (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Cadeau infâme
  • 2 mai 2013,
    par Passy Connh
  • Mediapart vient de révéler que Lagardère allait pouvoir économiser plus de 500 millions d’€ d’impôts en utilisant la niche Copé sur la gigantesque (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • AMINATA TRAORÉ PERSONA NON GRATA ?
  • jeudi 2 mai 2013
  • C’est sur intervention de la France que l’écrivain Malienne et ancienne ministre de la Culture s’est vue refuser le renouvellement de son “visa (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2013 > Mai > N1232 > GUÉANT : TOUT DANS LES POCHES

GUÉANT : TOUT DANS LES POCHES

jeudi 2 mai 2013 , 95 : visites

En plus d’être soupçonné d’avoir blanchi 500 000 €, Claude Guéant, l’âme damnée de Sarkozy, se serait mis discrètement dans la poche des primes en liquide, évidemment non déclarées au fisc.

Fonds secrets ? Pas fonds secrets ? Bachelot qualifie son ex-collègue soit de « menteur », soit de « voleur ». Et d’enfoncer le clou : « il y avait peut-être au ministère de l’Intérieur de l’argent qui circulait parce qu’il faut rémunérer un certain nombre d’indicateurs, d’informateurs, mais il n’avait pas à mettre cet argent dans sa poche ».
Qu’en termes élégants les choses entre amis sont dites ! Des factures payées en liquide pour une somme de 20 à 25 000 euros ? Réponse : de l’électroménager ! Une lessiveuse peut-être ? L’indélicat procédé ne date pas d’aujourd’hui. Ainsi Fouché, le ministre de la police de Bonaparte, aimait détourner à son profit les fonds spéciaux destinés aux indicateurs, qui étaient alimentés par une contribution “volontaire” de ces dames à la cuisse légère. De cette boue, on retiendra deux saillies humoristiques. La première de Guéant en personne, à tout fraudeur, tout honneur : « Je n’ai jamais rien blanchi, je ne sais pas comment on fait ça ! ».
La seconde, émanant du PS qui estime, selon Libération du 1er mai, que si l’enquête « vient confirmer la nature frauduleuse et la provenance douteuse de ces sommes d’argent, nous serons alors en présence d’une véritable affaire d’état ». Cahuzac ? Circulez, y’a plus rien à voir !

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1232

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|