“La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.” Baruch Spinoza

Ecoutez-voir
  • La nausée : Quand la police de Baroin s’attaquent aux pauvres !
  • 12 octobre 2011,
    par FLORENT BALLANFAT
  • La police municipale Troyenne sait faire preuve de zèle lorsqu’il s’agit de s’attaquer à ceux qui dérangent Monsieur le Maire. Les communistes sont (...)

  • Lire la suite
Accueil > La dépêche voit rouge > Chiffres du chômage : le gouvernement doit se débarrasser de ses scories (...)

Chiffres du chômage : le gouvernement doit se débarrasser de ses scories libérales

dimanche 3 mars 2013 , 363 : visites , par JPC

La dernière livraison des chiffres du chômage annonce une augmentation de 1,4% du nombre de chômeurs sur le mois de janvier 2013, soit 43 900 demandeurs d’emploi supplémentaires.

En progression continue depuis 19 mois, le nombre de chômeurs atteint désormais de 3 169 300 et se rapproche dangereusement du pic historique de 1997.

A ce rythme-là, non seulement le chômage ne sera pas le combat d’un mois, mais il ne sera pas plus celui de l’année 2013 ni des suivantes !

Ces résultats sur le front du chômage sont la conséquence de la politique de ce gouvernement et des précédents. Dans les pas de ses prédécesseurs, François Hollande n’a eu de cesse de rassurer les marchés financiers plutôt que de créer les conditions d’une véritable relance de l’économie.

En quelques mois, le redressement industriel s’est traduit en abandon de l’industrie, le soutien aux territoires en accélération de leur étranglement financier, le combat contre la finance en accompagnement de celle-ci, la bataille pour la sécurisation de l’emploi en sécurisation des employeurs et précarisation des salariés …

La gauche ne peut pas remporter son combat contre le chômage avec cette politique. Elle n’impulsera pas le changement pour lequel les français-es l’ont élue.

S’il veut véritablement imposer un nouveau modèle économique et social, le gouvernement devra se débarrasser de ses scories libérales et promouvoir une réelle sécurité d’emploi et de formation des travailleurs. Il devra imposer au patronat le principe d’un droit de veto des comités d’entreprise pour s’opposer aux plans de licenciement, obliger l’employeur à examiner les plans alternatifs des salariés et prendre les mesures pour les financer.

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|