“La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.” Baruch Spinoza

L'Humeur
  • Le rosier vals
  • 12 novembre 2012,
    par Malicette
  • Il faut garder Manuel Vals. Je me souviens, en janvier 2011 lors des primaires, il s’était rappelé à notre attention en disant qu’on devait détricoter les 35 heures. Fabius, hollande et Royal, ajoutait-il, « ont pointé le même problème ». Aujourd’hui, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Emilie du Châtelet
  • 12 novembre 2012,
    par Jean Lefevre
  • On connaît bien cette Émilie-là qui fut interprétée sur la scène de la Madeleine par Danièle israël (Cie Théâtr’âme). on sait sa science et son (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 11 Novembre > N1207 > PATRICK, NOUVEL ADHÉRENT AU PCF

PATRICK, NOUVEL ADHÉRENT AU PCF

CONGRÈS DU PCF : 3 QUESTIONS À...

lundi 12 novembre 2012 , 548 : visites

Le communisme, une idée dépassée ? Pas si sûr. En sept ans, 45 000 personnes nous ont rejoint ; près de 6 000 depuis le début de l’année, dont beaucoup de jeunes. Nous avons rencontré Patrick, nouvel adhérent au PCF aubois.

LDA  : Tu as adhéré en juin dernier, pourquoi ?
Patrick  : C’est l’aboutissement d’une vie, d’un parcours ! Disons que j’ai toujours été proche du PCF, mais sans m’y engager. J’avais tout juste l’âge de voter en 81. à la déception Mitterrand ont succédé de longues années de droite, avec sarko en apothéose… Et puis il y a eu la crise, et j’ai pensé « maintenant, il faut cesser de subir ». Le programme « L’Humain d’abord » m’a interpellé (l’humain, dans mon métier, on connaît : je suis infirmier !). Avec ma compagne, qui avait pris sa carte au PG, on a suivi de près la campagne de Mélenchon. Enthousiastes, on est allés à La Dépêche, pour réserver deux places dans le bus, direction : la Bastille ! Et depuis, on ne lâche rien…
LDA : Aurais-tu pris une carte FDG si ça avait été possible ?
Patrick : Franchement, non. Je t’ai dit que j’étais proche du PCF depuis longtemps. Et quand j’ai rencontré Corinne, Phi- Phi, Jean-Pierre, Janusz… j’ai apprécié la qualité de leur accueil, leur simplicité chaleureuse. Prendre la Bastille avec eux a été le déclic. Tu vois, je me suis senti chez moi, chez les « cocos » ! Et avec eux, j’ai renoué avec toute une culture politique, car c’est un parti qui a une histoire, un vécu. Le FDG est une entité originale, qui rassemble des écolos, des ex-Ps, des cocos, et cette diversité évite la pensée unique. on discute, ça vit, c’est riche, on se frite parfois, mais on avance !
LDA : Qu’attends-tu du PCF maintenant ?
Patrick : Qu’il poursuive l’aventure Front de gauche ! J’ai la chance d’adhérer juste avant un Congrès, et j’espère que le PCF va continuer à évoluer, ce qui ne l’empêchera pas de garder son identité (que je retrouve dans le programme du FDG). Avec Pierre Laurent, je pense que l’identité est respectée, et que l’image est plus moderne, rajeunie. Et il faut croire que je ne suis pas seul à penser ça, puisque depuis que je suis au PCF, j’ai vu arriver de nouveaux adhérents, dont tout un groupe de jeunes !

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1207

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|