“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

Dossier
  • Le traité ne doit pas être ratifié (TSCG)
    20 septembre 2012

    Sommet après sommet, traité après traité, les peuples sont enfermés dans une camisole de force pour les soumettre de manière définitive aux seules exigences des marchés financiers. C’est l’objectif du traité instituant un « Mécanisme européen de stabilité » (MES) adopté par le Parlement le 21 février dernier alors que Sarkozy était encore Président. C’est (...)

    Lire la suite
Le dessin

20 septembre 2012
L'Humeur
  • PATRIMOINE, ETC...
  • 20 septembre 2012,
    par Guy Cure
  • 12 millions de participants aux journées du patrimoine ! Comment mieux mesurer combien la culture est un élément essentiel de cohésion de notre société ? C’est un lien irremplaçable entre les générations, entre les couches sociales, qui dépasse largement (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 09 Septembre > N1200 > Réouverture du cinéma Eden..Ouf ! enfin !

Réouverture du cinéma Eden..Ouf ! enfin !

jeudi 20 septembre 2012 , 543 : visites , par Joë Triché

L’Eden réouvre après 171 jours de silence. Son activité n’aurait jamais dû être interrompue si la majorité municipale n’avait pas coupé les vivres à l’association qui le gérait.

La décision du maire de Romilly de supprimer la subvention à l’association avait comme seul objectif de punir celles et ceux qui se sont mobilisés contre l’implantation d’un multiplexe sur le parc de l’aérodrome. Si les Romillons et les gens du secteur ont été privés de cinéma pendant cinq mois, le maire et son équipe en sont les uniques responsables. Mais les craintes sur l’avenir du cinéma Eden demeureront tant que le projet de multiplexe existera.
Les mobilisations diverses qui se mènent depuis maintenant deux ans ont permis de gagner du temps puisque ce projet est aujourd’hui au point mort, alors que son ouverture était annoncée pour 2013. Et puis, au plan national, de plus en plus de projets de multiplexes sont “retoqués” par la Commission nationale d’aménagement commercial, car ils menacent l’existence des cinémas aux alentours. Ce qui est donc possible ailleurs ne le serait- il pas à Romilly ? La problématique est la même : multiplexe = fermeture du cinéma Eden = 65 000 entrées pour le promoteur privé. La mobilisation ne doit pas faiblir, bien au contraire.
Présents devant l’Eden, le samedi 22 septembre, jour de sa réouverture, les membres de l’association de défense de cet équipement ont tenu a rappeler tout cela aux cinéphiles venus nombreux comme s’ils tenaient à réaffirmer leur attachement à cet équipement culturel.

L’aveu de M. VUILLEMIN à l’occasion de la réunion des “forces vives” romillonnes, organisée par la municipal ité, Éric vuillemin, ma ire, nous a gratifié d’une déclaration en forme d’aveu. il a, en effet, martelé que romilly n’avait plus sa vraie place, “celle qu’elle n’aurait jamais dû perdre sur l’échiquier régional” (est-Éclair du 17/09). effectivement, jusqu’en 1989, la seconde ville du département faisait preuve d’un dynamisme reconnu  ; le chômage y était un des plus bas de Champagne-ardenne et romilly fut reconnue “ville de l’année” de la région pour le nombre et la qualité de ses équipements publics. aujourd’hui, alors que certains présentent la gestion d es mai res com m unistes, m. Camuset puis g. didier, comme une période sombre, elle fut au contraire celle de très nombreuses réalisations accessibles à tous. Écoles primaires dans tous les quartiers, collèges, lycée, stade Bardin-gousserey, piscine, courts de tennis, conservatoire, harmonie municipale, mjC, cinéma eden, nouvel hôpital, restauration scolaire, classes de neige et vacances d’été, ma ison de l’ enfanc e, foyers pour les seniors, logements et création de quartiers nouveaux, quotient familial... tout cela a été réalisé durant cette période. dont acte, monsieur Vuillemin.

CHOMAGE A ROMILLY : LA HAUSSE TOUJOURS alors que le conseil municipal du 14 septembre arrivait à son terme et que le s él us s’apprêta ient à qui tt er la an ce, vint une q uestion divers e, posée par le cons eiller mun ic ipal comm unis te Chr istop he latrasse, à propos de l’évolution du chômage à romilly. visiblement mis dans l’embarras, l’adjoint à l’économie, jerôme Bonnefoi, a bien eu du mal à répondre à cette question. Pourtant, les chiffres, il les conn ait. e. vuillemin, tou t au ssi gêné , a co ncédé q u’ il y avait “une légère hausse”. le chômage progresse donc, bien qu’il ne se passe pas une semaine sans que le maire annonce des créations d’emplois !

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1200

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|