Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

L'Humeur
  • Les écuries d’augias
  • 13 septembre 2012,
    par Malicette
  • Souvenez-vous d’Hercule, pas celui de Pif le chien, mais le vrai, celui à qui on demanda de nettoyer les écuries d’Augias. Déjà à cette époque, chevaux, vaches cochons polluaient dangereusement le sol. Hercule tombait à point. Et pour ce nettoyage (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2012 > 09 Septembre > N1199 > Rendez-vous au stand de l’Aube

Rendez-vous au stand de l’Aube

Fête de l’Humanité

jeudi 13 septembre 2012 , 167 : visites , par Rémi

Convivialité, bonne humeur, luttes au menu... et les petits plats dans les grands. L’équipe de l’Auberge Champenoise est fin prête pour vous accueillir ce week-end.

Encore une ! Depuis 1930 à Bezons, sauf pendant l’occupation, jamais une rentrée sociale sans que carillonne le tocsin de la “solidarité prolétarienne”. L’expression est de Cachin et garde plus que jamais tout son sens, toute son actualité. En 1936 pendant le Front Populaire, elle dépasse les 300 000 visiteurs. Chiffre énorme pour l’époque, mais le peuple était en marche, uni et conquérant pour de grandes avancées sociales.
Solidarité, luttes riment cette année avec Sodimédical. Les salariés de Plancy sont de la fête où s’exprime en acte la solidarité des travailleurs et de toutes les couches de la population pour du changement concret maintenant et pas à la Saint-Glinglin. En 1789, peu après la Bastille, le lieutenant de police de Paris écrivait  : “le peuple est maintenant conscient de sa force”. La fête de l’Huma est un des catalyseurs de la force populaire qui gronde devant les injustices, s’impatiente devant l’immobilisme et rue devant le mors de l’austérité qu’on voudrait lui passer. C’est la fête de toutes les mobilisations citoyennes. Au détour des allées, on fait le plein. Le plein d’idées, de joie, celle de se retrouver entre amis, militants, de parler une même langue, l’espéranto de ceux qui bataillent et ferraillent inlassablement pour une autre société. Mais bon, ne flânez pas trop quand même ! Les cuirassiers de la logistique sont entrés en lice mardi au stand de l’Aube. Puis les chevau-légers de l’intendance culinaire avant nos voltigeurs et voltigeuses du restaurant. Comme tous les ans, on s’est décarcassé pour que l’Auberge Champenoise soit digne de sa renommée acquise de fête en fête. Alors venez nous dire bonjour, venez débattre. Les sujets de mécontentement sont nombreux dans notre département et les luttes aussi. Rendez- vous au stand de l’Aube, avenue Yasser-Arafat.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1199

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|