“Nous vivons une période où se cherchent les voies de nouvelles révolutions des rapports sociaux.” Pierre Laurent

L'Humeur
  • Faut pas payer
  • 15 août 2012,
    par Jean Lefevre
  • La population mondiale augmente sans cesse. d’un demi milliard en 1700, elle est passée à 7 milliards aujourd’hui. ça fait peur. d’ailleurs, je ne trouve plus de place pour siroter au café de Foy. J’y allais régulièrement avec les copains. on était (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Esthétique sans éthique
  • 15 août 2012,
    par LE CAPITAINE TRICASSE
  • Pour la seule année 2011 aux uSA, le marché de l’épilation a généré deux milliards de dollars ! Jadis, la « gueuse » vendait ses cheveux qui finissaient (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • ROMS ENRAGÉS
  • mercredi 15 août 2012
  • « Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ». Manuel Valls, le ministre de l’intérieur vient de reprendre à son compte la ficelle de Guéant. Dans (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2012 > 08 Août > N1195 > Divertissement populaire de qualité

Divertissement populaire de qualité

mercredi 15 août 2012 , 567 : visites , par Jean Lefevre

Chaque semaine, la ville de Troyes offre aux badauds une promenade culturelle de qualité, le Trésor de Rachi.
C’est une sorte d’opéra-rock autour de la vie de Salomon Rachi (1040-1105), né et mort à Troyes, commentateur juif célèbre de la Bible. Moins qu’une leçon d’histoire et plus qu’un divertissement populaire, cet épisode 2012 de Ville en lumière vaut par la qualité de sa partition musicale, sans renier l’ensemble du spectacle fait de jeux, de danses et d’un texte théatralisé.Acteurs et tréteaux mobiles se déplacent du parvis du centre universitaire à la médiathèque, traînant derrière eux la foule des spectateurs chaque fois plus nombreux, invités aussi à danser et à chanter. La procession musicale en profite pour enchanter les rives réaménagées du canal, saluer le théâtre de Champagne et le monument Rachi réalisé par Moretti. Il va se rafraîchir à la Fontaine Argence et termine son envolée sur l’esplanade Salomon Rachi.
Personnellement, j’ai énormément apprécié la partition musicale pleine de surprises, très élaborée harmoniquement et magnifiquement interprétée par des musiciens de haut niveau : Raphaël Bancou (guitare et compositeur de cette belle partition), Corinne Kuzma (accordéon), Jean-Louis Charlas (clarinette), Emmanuelle Touly (violoniste et comédienne). Je n’oublie pas que tout le monde chante dans cette opérette, et très correctement. Samuel Sené, le metteur en scène est une figure importante du théâtre musical français. Il a su s’entourer de comédiens et de personnels techniques connaissant tous les ficelles de leur métier tandis que le texte de Pascal Bancou sait alimenter la bonne humeur, titiller l’histoire et rendre Rachi plus populaire que ses écrits.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1195

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|