Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > Election > Elections 2007 Une chance historique à la portée du peuple

Elections 2007 Une chance historique à la portée du peuple

vendredi 6 octobre 2006 , 2846 : visites , par JPC

Une question est dans toutes les têtes : les élections de 2007 serviront-elles à quelque chose, permettront-elles qu’une politique de progrès soit mise en œuvre dans notre pays, va-t’il émerger un nouveau rapport de forces favorable à une gauche audacieuse décidée à rompre définitivement avec toute politique d’adaptation au capitalisme ?

Face à une droite et un Sarkozy imprégnés par le modèle de Bush déterminés à détruire les droits et à déshumaniser la société et une extrême-droite en embuscade qui espère rééditer l’arnaque de 2002, l’enjeu est considérable. L’ambition du PCF est de relever ce défi, d’ouvrir une nouvelle période où l’espoir grandit et se concrétise. Sur la lancée de la victoire du "non", le peuple doit saisir cette chance historique de donner force au refus du libéralisme en portant un projet alternatif à la hauteur des questions posées. L’ambition est élevée mais nous savons que c’est la volonté majoritaire qui s’exprime dans le pays.

Pour cela les communistes s’investissent avec constance et détermination pour la réussite d’un large rassemblement populaire antilibéral afin de lui permettre une expression politique à sa mesure. Ce rassemblement qui unit déjà plusieurs milliers d’hommes et de femmes, militants associatifs, syndicaux, militants communistes, socialistes, écologistes, d’extrême-gauche doit être porteur d’un programme qui réponde aux attentes populaires et relève les défis de notre temps en s’en donnant les moyens démocratiques, financiers et internationaux. Il doit déboucher sur une candidature commune aux élections présidentielle et législative.

L’aspiration à une véritable politique de progrès Pendant ces cinq années de l’UMP au pouvoir, des hommes et des femmes ont lutté vaillamment, et se sont dressés ensemble pour résister aux régressions de tous or-dres que la droite et le patronat ont voulu nous imposer : retraites, Sécurité sociale, droit du travail, licenciements, libertés, service public, droits des migrants, droits des femmes, culture, recherche, éducation, jeunesse.

Au cœur de ces mouvements, ont grandi des aspirations, des propositions, des espoirs, de la politique.

La bataille victorieuse des jeunes et des salariés contre le CPE, symbolise l’ampleur de la contestation du système et l’aspiration à une véritable politique de progrès. Fondé sur de telles valeurs le rassemblement populaire antilibéral en construction entend se hisser à ce niveau d’exigence. Dans les prochaines semaines, la population va être invitée à apporter sa contribution à l’élaboration de son programme politique lors de réunions publiques. Trois fois la gauche, dominée par le PS, a gouverné la France, trois fois elle a déçu.

Toute politique de gauche ne prenant pas en compte l’ampleur de cette aspiration au changement et n’affichant pas clairement les moyens financiers qui doivent être mobilisés pour répondre à un tel changement serait une fois de plus vouée à l’échec.

Depuis trente ans, trois fois la gauche, dominée par le PS, a gouverné la France, trois fois elle a déçu. Parce que par trois fois, elle n’a pas eu le courage politique de s’opposer aux diktats des multinationales et de la finance. C’est pourtant bien dans ce type d’alternance que persistent à s’inscrire les dirigeants actuels du PS, alors même que leur base électorale, à deux reprises, lors du référendum sur l’Europe et lors de la lutte contre le CPE, a exprimé le besoin d’une rupture avec toute politique de soumission aux réponses libérales. (voir encadré).

En s’adressant à l’ensemble de l’électorat de gauche, pour qu’il se rassemble sur la base d’un véritable projet de transformation sociale, crédible, chiffré et applicable dès 2007, le parti communistes français entend tout à la fois mettre tout en œuvre pour battre la droite et faire en sorte que le peuple ne se fasse pas voler sa victoire.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N889

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|