“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

Dossier
  • La retraite à 60 ans, on ne lâchera pas !
    8 février 2012

    67% des français disent ne pas avoir renoncé à la retraite à 60 ans. La CGT vient de remettre cette question au coeur des présidentielles. Décryptage des propositions des principaux candidats. Les mobilisations de l’été et de l’automne 2010 contre la réforme Sarkozy ont laissé des traces. Du fait de leur importance mais aussi parce que beaucoup gardent (...)

    Lire la suite
Le dessin

8 février 2012
L'Humeur
  • A la mémoire de Rutebeuf*
  • 9 février 2012,
    par Guy Cure
  • Autre temps, autre moeurs : ça se bousculait dès 2006 autour du futur sarkoléon. les habitués des paillettes et des projecteurs défilaient et se tenaient le plus près possible de leur idole. Que sont ses amis devenus ? depardieu vient de déclarer au (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • coucou... où il est Bayrou ?
  • 9 février 2012,
    par Malicette
  • Bayrou ne sait pas à quel saint se vouer. ni de droite, ni de gauche. il navigue dans les eaux calmes du centre, évitant les récifs et les coups de (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • GUÉANT OU LA “QUASI-XÉNOPHOBIE D’ÉTAT”
  • jeudi 9 février 2012
  • En déclarant que « toutes les civilisations ne se valent pas », le sinistre Guéant remet en selle un des pires clichés racistes qui soit. Une chose (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2012 > 02 Février > N1168 > BAROIN SE MOQUE DES SALARIÉS AUBOIS. LA PREUVE PAR LEJABY.

BAROIN SE MOQUE DES SALARIÉS AUBOIS. LA PREUVE PAR LEJABY.

jeudi 9 février 2012 , 566 : visites

A la question d’un journaliste du Figaro voulant savoir si le gouvernement allait sauver l’usine Lejaby, François Baroin a répondu : « Nous avons un devoir de réussite, nous allons la sauver ». Les salariés de Sodimédical, ceux des entreprises du textile aubois qui par milliers ont été licenciés ces quinze dernières années peuvent raisonnablement penser que F. Baroin, député de l’Aube a manqué, en ce qui les concerne, « à tous ses devoirs ». Jamais il n’a levé le petit doigt pour, comme il le dit si bien, « les sauver  ». Espérons qu’il n’y aura pas grand monde pour le sauver aux législatives de juin prochain.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1168

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|