Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > La droite veut casser la laïcité :

La droite veut casser la laïcité :

elle propose que les communes financent les édifices religieux

jeudi 28 septembre 2006 , 2574 : visites

Démanteler une loi de séparation des églises et de l’État à laquelle les Français, quelles que soient leurs options spirituelles, sont profondément attachés : c’est tout le problème auquel se heurte Nicolas Sarkozy. Et c’est tout l’enjeu du rapport que vient de lui remettre JP Michalon, universitaire, sur "les relations des cultes avec les pouvoirs publics ".

Au nom de l’égalité (!) entre les catholiques et les "fidèles des confessions en expansion récente" en France, entendez les musulmans et surtout les chrétiens évangélistes nommément cités par Sarkozy, ce rapport suggère d’ouvrir la possibilité pour les communes de contribuer sans plafonnement à la construction de lieux de culte.

Au-delà de ces subventions directes, les communes pourraient "octroyer des avances remboursables aux associations prenant en charge la construction d’édifices du culte" ou garantir leurs emprunts. Autre proposition : "assouplir sans le banaliser" le statut des associations cultuelles pour l’aligner sur celui des associations de type 1901. Une évolution qui pourrait se traduire par "la création d’une forme particulière de reconnaissance d’utilité publique pour les activités religieuses".

Enfin, concernant la législation funéraire, le texte propose de "concéder des terrains aux personnes qui désirent y fonder leur sépulture et celles de leurs enfants ou successeurs. Il est tenu compte des convictions religieuses exprimées par les demandeurs". En fait, sans trop avoir l’air d’y toucher, le rapport Machelon s’attaque à la loi de 1905. La "réforme" voulue par Nicolas Sarkozy pourrait contourner l’attachement à la loi de séparation en passant par d’autres sources de droit : code général des collectivités territoriales, code général des impôts, code de la sécurité sociale, etc. À terme, suggère le texte, toutes ces réformes pourraient être fondues dans un "Code de l’exercice des cultes". Sous prétexte d’œuvrer à la "liberté des religions ", ces propositions viennent concrétiser l’une des pierres angulaires du projet du ministre candidat qui prétend "lutter contre les discriminations" et "promouvoir la citoyenneté" en s’appuyant sur les identités religieuses. Et conforter la lecture communautariste et religieuse des problèmes sociaux qu’il développait déjà dès 2004 dans son livre : La République, les religions, l’espérance.

La France d’après Sarkozy : une économie ultralibérale, une société déchirée par les inégalités sociales et un État minimal qui sous-traiterait la gestion de l’ordre social aux communautés religieuses

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N888

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|