“Ils n’ont pas senti la souffrance : ils ont créé le chaos, ils ont laissé tout rafler à ceux qui étaient les plus forts économiquement. Antonio GRAMSCI.

Accueil > Archives > Aube > Troyes > Le gouvernement à Troyes

Le gouvernement à Troyes

200 manifestants conspuent les ministres de Villepin

vendredi 1er septembre 2006 , 2339 : visites , par JPC

Villepin et ses ministres ne sont pas arrivés en terrain conquis à Troyes.

La réactivité des principales organisations ( [1]) politiques de gauche, associatives et syndicales qui ont répondu favorablement à la proposition de JP Cornevin d’être ensemble à l’initiative d’un rassemblement de protestation à l’occasion du séminaire gouvernemental à Troyes a été efficace. Plus de 200 Aubois et Auboises malgré un imposant dispositif policier ont pu ainsi venir exprimer devant les médias nationaux et locaux que le résultat de la politique du gouvernement Villepin ce n’est pas la baisse du chômage ni la justice sociale comme les ministres veulent le faire croire. C’est même tout le contraire dont il s’agit. Dans l’Aube comme au plan national, c’est l’accélération de la casse de nos industries à coup de délocalisation de production et du savoir-faire des salariés. Si Villepin de façon éhontée ose annoncer une baisse du chômage, c’est parce que les chômeurs radiés en masse vont grossir les rangs des rmistes et des sans -roits qui sont en constante augmentation. Les radiations administratives ont par exemple augmenté de 10,5 % en mars derniers.

L’arrêt de recherche d’emploi dû, en partie, au découragement à augmenté de 8,6% dans la même période. Le gouvernement Villepin c’est la poursuite de l’injustice sociale avec d’un côté les cadeaux au grand patronat ( la cour des comptes vient de rendre un rapport qui remet en cause l’utilité pour l’emploi des 25 milliards € d’exonération de charges patronales) de l’autre la stigmatisation des plus pauvres et des minorités.

Dans l’Aube où le chômage et le nombre de Rmistes sont supérieurs à la moyenne nationale, où les salaires sont parmi les plus bas de France, la souffrance sociale est grande.

Les Auboises et les Aubois paient durement cette politique de classe

Il était donc fort approprié que s’exprime ce ras-le-bol. D’autant qu’à court où à moyen terme les décisions prochaines du gouvernement, celles qu’il a prises cet été ou annoncées à Troyes, vont peser lourd dans la vie quotidienne de nos concitoyens : l’augmentation du gaz, de l’électricité, du fioul, de l’essence l’avenir de la protection sociale, la loi inhumaine de Sarkozy sur l’immigration, l’accélération du démantèlement des services publics avec, entre autres, la privatisation de GDF, la précarisation de l’emploi, les délocalisations, la poursuite des cadeaux au patronat avec la suppression totale des cotisations -dites charges- sociales patronales sur les bas salaires (ce qui plombe les comptes de la sécurité sociale) etc..

- Alors peut-on imaginer que la droite avec Sarkozy s’installe au sommet de l’Etat pour cinq ans encore ? Porte de nouvelles attaques contre le statut de la fonction publique, la Sécurité sociale. Peut-on imaginer une France couverte de caméras de vidéo-surveillance, répressive, violente. Le droit de grève remis en cause, le temps de travail augmenté etc. Ce serait une nouvelle et terrible régression. Il faut donc tout faire pour l’empêcher et battre la droite pour longtemps.

- Pour cela, il faut que la gauche soit populaire par sa démarche citoyenne, par sa capacité à rompre avec toutes les politiques libérales menées jusqu’à présent et par son courage et son audace dans les réformes.

C’est à cela que les communistes travaillent

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N884

Notes

[1Un appel commun a été signé par le PCF, PS, PRG, Les Verts, LO, MRC, JC, MJS, ATTAC, LDH MRAP, la CGT. La CFDT a quant à elle, appelé à se joindre au rassemblement.

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|