“Les macronistes, ces personnes étranges qui veulent des contreparties aux aides sociales, mais qui distribuent sans condition des subventions aux grosses multinationales !" Ian BROSSAT

L'Humeur
  • L’humeur
  • 4 août 2011
  • Le trou L’immeuble de la sécu vient d’être rasé aux Chartreux. C’est presque symbolique de ce que veut en faire Sarko. Le journaliste de l’Est-éclair a voulu plaisanter sur les logements qui seront construits en lieu et place de ces vestiges et a (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2011 > Aout > N1141 > Maizières - Le Joint Français..remerciements des salariés

Maizières - Le Joint Français..remerciements des salariés

jeudi 4 août 2011 , 164 : visites

Le délégué CGT du Joint Français, Régis Garnichat, au nom des salariés en lutte, a publié le texte suivant sur le blog du conseiller général communiste Joë Triché. Nous le reproduisons dans nos colonnes.

D’abord je souhaiterais [...] remercier au nom des salariés qui se sont battus durant 17 jours, toutes celles et tous ceux qui, par leur soutien physique moral et financier, ont participé à notre combat qui sans eux n’aurait peut-être pas été aussi remarqué ni aussi bien vécu par les salariés. Tout d’abord, nous remercierons le restaurant “le vieux chai” à Romilly, le Secours Populaire, les anciens gérants du restaurant routier “la belle étoile” à Mesgrigny, le syndicat CGT des cheminots de Romilly, le syndicat CGT de l’ESCAT à Châtres, les syndicats CGT du Joint français de Saint-Brieuc et Bezons, le syndicat CGT de TOTAL, les particuliers ; messieurs Joë Triché du PCF et Communauté de communes de Romilly, Claude Maitrot, MDC et CCR, Lamy, maire de Maizières et CCR.

Nous bannirons le Parti socialiste dont aucun représentant ne s’est présenté pour rencontrer les salariés en lutte, mais c’est vrai il y a plus important au PS actuellement...les primaires et oui ; ils sont en train de choisir laquelle ou lequel parmi eux sera le mieux placé pour continuer à appliquer la politique d’austérité et de rigueur mise en place par nos gouvernements de droite successifs. Donc 30 emplois qui risquent de disparaitre et bien... ils s’en moquent éperdument. Nous bannirons également l’UMP et toute la droite en général, pourtant bien représentée dans notre département par les François Baroin et Gérard Menuel, Philippe Adnot, au niveau local les Eric Vuillemin et Guy Allart tout de même président de la CCR.

Heureusement que l’Est-Eclair parle d’eux régulièrement dans ses colonnes pour que nous ayons de leurs nouvelles.

M. Allard, par exemple, et bien à lui tout seul dans l’EE il occupe plus de place quand il parle de pseudo créations d’emplois à la Belle-Idée que des 30 salariés qui se battent pour le maintien de leur outil de travail et de leur emploi et ce 17 jours durant.

En conclusion nous serons brefs : messieurs les politiciens sachez pour certains que nous les Maizières nous penserons à vous, comme vous avez pensé à nous, au moment des prochaines élections.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1141

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|