ceux qui prétendent que l’injustice est inévitable oublient qu’elle ne l’est que parce que trop de gens leur ressemblent.”Edmond ROSTAND

Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Journée internationale des droits des femmes, femmes rebelles et (...)

Journée internationale des droits des femmes, femmes rebelles et citoyennes

jeudi 3 mars 2011 , 496 : visites

Une fois encore, ce 8 mars, les femmes du monde entier se mobiliseront pour défendre leurs droits. Debout, elles contestent l’ordre établi et ce aux quatre coins de la planète.

Dans l’Aube, six femmes brandissent le flambeau de la contestation. Citoyennes dans les luttes, citoyennes dans les urnes, candidates du Front de Gauche ; leur place est aussi au sein de l’assemblée départementale.

M.-F. Pautras Anna Zajac F. Cuisin
S. Larive-Person F. Lambert D. Ferreri

ASSEZ DE PAROLES, DES ACTES !

Les femmes ne sont pas uniquement cel les qui subissent de plein fouet la crise du système capitaliste, elles sont celles qui se rebellent pour exiger une société de pleine égalité. En Tunisie, en Egypte, elles ont été et sont encore en première ligne pour permettre à leurs pays de passer d’une dictature à une démocratie. En France, elles ont été des milliers pour dire non à la réforme des retraites. Même si Sarkozy et son gouvernement sont passés outre, la lutte n’est pas terminée.

Rebelles et citoyennes, pour faire reculer toutes les inégalités et discriminations. L’égalité professionnelle et salariale doit devenir effective.

Rebelles et citoyennes, pour le maintien, le développement et l’amélioration des services publics, et contre la casse de notre système de santé avec son lot de fermetures de services hospitaliers, de centres d’IVG.

Rebelles et citoyennes, contre la réforme des collectivités, véritable déni de démocratie qui sacrifie la parité sur l’autel de l’hégémonie des pouvoirs.

PLEINE ÉGALITÉ

Il faut se saisir des élections cantonales pour exiger des politiques de pleine égalité entre les femmes et les hommes. Le Parti communiste est porteur de propositions qui peuvent être mises en oeuvre dans les départements.

- Un ou une élue en charge des droits des femmes au sein des exécutifs départementaux, avec des moyens financiers et humains.

- Le relais et le développement des campagnes d’information et de prévention concernant la contraception et l’avortement.

L’action pour le maintien de tous les centres IVG dans les départements. n Suite à la loi contre les violences faites aux femmes, arrachée de haute lutte en 2009, il faut développer des moyens au plus près des victimes, mettre en oeuvre des observatoires départementaux, ayant pour fonction de développer des campagnes de prévention.

- Un centre de ressources départemental permettant d’avoir des bilans d’égalité professionnelle avec l’objectif de conditionner les fonds publics en priorité aux entreprises qui mettent en oeuvre une égalité réelle.

Ce centre développera des relations avec tous les tissus associatifs et pourra se doter d’un comité de veille composé de femmes des quartiers, de militantes associatives, syndicales, etc.

Le 20 mars sera aussi l’occasion de voter pour des élus-es qui seront les véritables relais des luttes, des aspirations et et des droits des femmes.

Rémi

P.-S.

ELECTIONS CANTONALES - BRIENNE-LE-CHATEAU Réunions publiques de Sandrine Larive-Person

- 9 mars à 19 h 00 : Mairie de brienne-le-Château
- 14 mars à 19 h 00 : Mairie de Dienville
- 15 mars à 19 h 00 : Mairie de Vallentigny
- 16 mars à 19 h 00 : Mairie de Lesmont

La Dépêche de l’Aube N1119

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|