Madame la misère écoutez le tumulte / Qui monte des bas-fonds comme un dernier convoi / Traînant des mots d’amour avalant les insultes / Et prenant par la main leurs colères adultes / Afin de ne les perdre pas.” Léo Ferré

Accueil > Archives > Aube > Septembre

Derniers regards sur 2010

Septembre

jeudi 30 décembre 2010 , 519 : visites , par LDA

L’adoption aux forceps de la réforme des retraites par l’assemblée nationale n’a pas suffit à démobiliser les millions de français qui avaient défilé dans la rue.

De son examen au Sénat à sa promulgation, les cortèges de manifestants ont même été largement renforcés contre cette réforme présentée par la droite comme la seule possible pour sauver le régime des retraites. Grâce à un débat populaire nourrie tant par les syndicats et notamment la CGT avec sa caravane des retraites dans l’Aube que par les partis politiques de gauche, l’opinion publique ne s’est pas laissé duper. 80% des français considéraient alors cette réforme comme injuste, et une large partie d’entre eux ont été sensibilisés aux propositions alternatives portées notamment par le Parti Communiste Français.

Véritables relais de la colère populaire, les parlementaires communistes, républicains et du pg ont mené le combat à l’assemblée et au sénat en s’appuyant sur des centaines de milliers de signatures soutenant leurs propositions pour financer autrement le système des retraites.

Bien ayant atteint son objectif de faire passer cette réforme affaiblissant encore la position des salariés, le gouvernement soutenu par l’ensemble de la droite (de l’extrême droite au centre) a pourtant été battu dans la bataille des idées. Son passage en force a contribué à renforcer les ilots de résistances à cette politique dictée par le MEDEF et l’intérêt

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1110

1 Message

  • Septembre 31 décembre 2010 01:12, par JOINVILLE

    L’époque où il suffisait de descendre dans la rue et de crier fort pour faire peur au gouvernement est révolu.

    repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|