Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Champagne Ardenne > Toute la région > Santé > APPEL POUR DES ASSISES RÉGIONALES DE SANTÉ EN CHAMPAGNE ARDENNE

APPEL POUR DES ASSISES RÉGIONALES DE SANTÉ EN CHAMPAGNE ARDENNE

jeudi 2 décembre 2010 , 345 : visites

Depuis quelques années, la situation des hôpitaux ne cesse de se dégrader, que ce soit au plan social ou comptable ; des services ferment comme récemment la maternité de Rethel. L’accès à la santé et aux soins est en net recul et l’évolution de la démographie médicale couplée au recul de l’assurance maladie creuse les inégalités, sans compter l’éloignement des centres IVG, le manque de moyens criant de la santé publique, le recul de la médecine du travail, le démantèlement de la psychiatrie et une instrumentalisation sécuritaire de celle-ci ...

Avec la loi Hôpital, Patient, Santé, Territoire (HPST), la mise en place des Agences Régionales de la Santé (ARS), nous entrons dans une nouvelle ère de la restructuration politique, au plan des régions, des questions de la Santé et de la Protection sociale. Ce n’est pas une régionalisation mais une hyper concentration au niveau du Directeur Général des ARS de pouvoirs considérables, sous contrôle des Ministères de la santé et de l’Intérieur. Le découpage de la région en seulement deux territoires de santé (Marne et Ardennes d’une part, Aube et Haute Marne d’autre part) témoigne de ce refus de démocratie sanitaire.

C’est un pas supplémentaire dans la privatisation de la santé, au détriment de l’Assurance Maladie, organisant chaque jour son déficit pour mieux la livrer aux appétits des grands groupes financiers de l’Assurance. Conjointement, la place des élu-e-s locaux, des représentants des personnels médicaux et des salarié-e-s est ainsi confisquée.

Les ARS ont une mission claire : redresser les comptes et, pour cela, restructurer, exiger la suppression d’emplois : plus de 200 emplois supprimés au CHU de Reims. Par conséquent, des hôpitaux de proximité sont visés par les politiques dites de « retour à l’équilibre » : suppressions de postes, privatisation de certaine activités (Epernay, Charleville...). Des mesures qui dénaturent la mission d’intérêt général de nos hôpitaux publics.

Nous demandons donc la convocation d’Assises Régionales de la santé par le Conseil régional afin de proposer une alternative à cette casse de la santé et définir ensemble et démocratiquement une politique par territoire, assise sur une protection sociale basée sur le principe « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins ». Nous voulons faire vivre concrètement une démocratie sanitaire de terrain pour et sous le contrôle des professionnels, des personnels de santé, des usagers, des élus et nous organiserons dans les mois à venir des réunions de préparation de ces assises régionales dans les différents territoires de la région.

Nous vous invitons à vous joindre à nous et à signer cet APPEL POUR DES ASSISES RÉGIONALES DE LA SANTE.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1106

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|