Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > F. BAROIN INVENTE L’INCITATION FISCALE ANTI-GRÈVE

F. BAROIN INVENTE L’INCITATION FISCALE ANTI-GRÈVE

jeudi 11 novembre 2010 , 327 : visites

Pendant la pénurie, le ministre du Budget a offert une ristourne aux opérateurs pétroliers pour les « motiver ».

On savait qu’au plus fort de la grève reconductible dans les raffineries et les terminaux pétroliers, la panique avait gagné les plus hauts sommets de l’État. Tout en niant devant les caméras la réalité même de la pénurie de carburants le gouvernement a agi, en coulisses et, là, sans pincettes, pour saper les effets d’un mouvement social. Chez Total, à Grandpuits (Seine-et-Marne), les autorités préfectorales ont tenté de réquisitionner, dans un premier temps, la quasi-totalité des grévistes de la raffinerie... En menaçant les récalcitrants d’une peine de cinq ans de prison en cas de rébellion ! Mais cet ordre a ensuite été cassé par le tribunal administratif. Aux terminaux pétroliers de la CIM du Havre (Seine-Maritime), le comportement des autorités a été dans la même veine, bafouant à la fois le droit de grève et les exigences élémentaires de sécurité.

Réquisitions de grévistes, chantage au mépris de la sûreté des installations...

On savait tout ça, mais on en apprend de belles encore aujourd’hui... Le Canard enchaîné pointe une autre manoeuvre du gouvernement afin de résorber la pénurie d’essence : le 14 octobre dernier, F. Baroin, ministre du Budget, a décidé de « suspendre » la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) sur les biocarburants, réclamée en temps normal à tous les opérateurs du secteur. Selon une note de la direction générale des douanes, citée par l’hebdomadaire, les distributeurs, importateurs et dépositaires de carburants sont exonérés de TGAP (soit 7% du prix du litre de carburant) entre le 11 et le 31octobre. Cette ristourne fiscale avait pour objectif de « motiver les grossistes » et de favoriser l’approvisionnement des pompes dans tout le pays. Dans le même document, les douanes invitent par ailleurs à une « certaine tolérance quant aux spécifications techniques des carburants ».

Autrement dit, ce n’était pas le moment de se montrer tatillon sur l’écologie et les carburants « verts »... Comme quoi, quand il dégrade le climat social, le gouvernement s’attaque aussi au climat tout court !

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1103

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|