L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.” Jean Jaurès

Accueil > Archives > Champagne Ardenne > Toute la région > Services publics – Promotions et développement > Généraliser le Versement Transport : UNE PROPOSITION POUR ALLER VERS LE DROIT (...)

Généraliser le Versement Transport : UNE PROPOSITION POUR ALLER VERS LE DROIT AU TRANSPORT POUR TOUS !

jeudi 28 octobre 2010 , 391 : visites , par LDA

Le coût du transport pèse de plus en plus lourd dans le budget des familles. Les départements comme les autres collectivités sont littéralement asphyxiés par la réduction des moyens financiers que leur attribue le gouvernement.

Dans ce contexte la remise en cause de la gratuité des transports scolaires, comme cela a été décidé par la droite départementale, porte atteinte au pouvoir d’achat des familles, aggrave encore les inégalités sociales et ne résout en rien le besoin d’une offre de transport adaptée pour les territoires et populations qui en sont aujourd’hui totalement dépourvus. A tous les nivaux les élus communistes font des propositions ambitieuses et réalistes pour répondre de manière novatrice et efficace aux besoins de transports collectifs. Après la proposition faite à Philippe Adnot d’étudier la mise en place d’un Syndicat Mixte, de type loi SRU, qui permettrait de trouver des moyens financiers nouveaux pour développer les services, sur proposition de Pierre Mathieu au nom du groupe communiste, la majorité du conseil régional de Champagne Ardenne a adopté un voeu demandant au gouvernement de traiter de manière équitable toutes les collectivités en généralisant le Versement Transport.

Aujourd’hui, seule l’Ile de France et les agglomérations responsables de transports, disposent de cette ressource alimentée par les entreprises de plus de 9 salariés.

Généraliser ce dispositif donnerait enfin aux régions et aux départements une ressource propre pour contribuer à l’équilibre de leur budget transport et répondre aux nouveaux besoins. La droite et le Front National se sont opposés à cette demande, pourtant nombre de leurs élus sur le territoire sont en attente d’aides concrètes et financières de la Région et du Département, ici pour mettre en place un transport à la demande, là pour améliorer l’accessibilité et les aménagements de la gare... Il est par ailleurs étonnant et pour tout dire assez incompréhensible que les élus d’Europe-Ecologie de notre région n’aient pas soutenu cette demande, sans expliquer pourquoi, dont l’unique objectif est de donner plus de moyens aux collectivités pour favoriser tous les modes de déplacement alternatif à l’utilisation de la voiture en solo et donc de faire reculer significativement l’émission de Gaz à Effet de Serre...

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1101

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|