Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Dossier
  • ADMR : des solutions existent !
    27 mai 2011

    L’ADMR, l’association d’aide à domicile en milieu rural, s’apprête à supprimer 17 de ses 33 associations et licencier 264 salariés dans l’Aube ! En 2005, le plan Borloo de « développement des services à la personne » prévoyait pourtant la création de plusieurs milliers d’emplois dans un secteur où, il est vrai, le potentiel d’activité est énorme en vertu du (...)

    Lire la suite
Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Economie – Social > ADNOT ET SES PETITS SOLDATS DROITS DANS LEURS BOTTES DEVANT DES PARENTS (...)

ADNOT ET SES PETITS SOLDATS DROITS DANS LEURS BOTTES DEVANT DES PARENTS D’ÉLÈVES MÉDUSÉS !

jeudi 21 octobre 2010 , 673 : visites , par JPC

La dernière session du conseil général a vu Ph. Adnot et ses petits soldats confirmer le coup d’assommoir qu’ils avaient annoncé en direction de la population auboise.

Suppression de la gratuité dans les transports scolaires, rompant ainsi l’engagement du conseil général qui dans le cadre des regroupements pédagogiques avait promis la gratuité des transports aux Maires afin de leur faire accepter plus facilement la fermeture de leur école communale ; suppression de la bourse aux lycéens aubois (voir la pétition des conseillers généraux communistes ci-joint) ; suppression de 700 000 € d’aides à l’habitat pour les particuliers et en milieu rural ; diminution des subventions aux associations ; dorénavant, les communes devront payer l’entretien des routes départementales qui les traversent etc..

Joé Triché et MF Pautras, les seuls conseillers généraux à s’opposer véritablement à ce scandale, ont eu beau rappeler que ces mesures allaient frapper en priorité les familles les plus en difficultés, rien n’a pu faire fléchir une assemblée composée il est vrai de notables aux ordres, qui n’ont qu’un seul souci : défendre leur baronie. Mais ce qui a sans doute médusé les quelques représentants des parents d’élèves de la FCPE présent dans la salle, c’est que ce coup de massue terrible porté aux familles auboises, n’a pas le moins du monde empêché ces messieurs les conseillers généraux de voter une rallonge de 5,6 millions d’euros pour satisfaire la petite toquade du président Adnot pour son auditorium qui coutera la bagatelle de 28 millions €

P.-S.

Des chiffres à faire enrager :

- 630 000  : recette attendue du paiement des transports scolaires

- 110 000  : économie liée à la suppression de la bourse aux lycéens
- 5.6 Millions  : rallonge votée le 18 octobre pour la construction de l’auditorium

- 27,4 millions  : coût de la construction de l’auditorium

La Dépêche de l’Aube N1100

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|