Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > LES AVENTURES DE SARKO ET BAROIN : APRES LA CASSE DES RETRAITES, ILS (...)

LES AVENTURES DE SARKO ET BAROIN : APRES LA CASSE DES RETRAITES, ILS S’ATTAQUENT A LA SECU !

jeudi 7 octobre 2010 , 549 : visites

C’est la prochaine étape. Le débat au Sénat sur la réforme des retraites est à peine commencé que le pouvoir se mets déjà à l’ouvrage sur la Sécurité sociale.

Avec des chiffres tous plus alarmistes les uns que les autres. Le déficit du régime général de la Sécurité social devrait atteindre 23,2 milliards d’euros en 2010 et 28,6 milliards en 2011.

Un gouffre auquel le ministre du budget François Baroin a bien entendu promis de s’attaquer  : il est « hors de question de laisser cette dette à (nos) enfants » ! Conséquences : 2,5 milliards sont à trouver par la baisse des prix de médicaments, des tarifs des radiologues et d’autres nouveaux déremboursements de médicaments et de soins. Drôle de logique qui, au prétexte de ne pas laisser de dette à « nos enfants », leur laisse la facture.

Drôle de logique aussi quand on sait que les exonérations de cotisations sociales non compensées représentent un manque à gagner de 2,9 milliards d’euros.

Comme le montre l’association UFC-Que Choisir, ces politiques de déremboursement ont conduit, dans les année 2000, à une augmentation de plus de 50% du restant à charge pour les malades. « Quand une personne consacrait 407 euros à se soigner en 2001, elle devait y consacrer 618 euros 7 ans plus tard, soit une progression de 52% », écrit l’association.

Au passage Monsieur Baroin ne revient pas sur le scandale (autorisé) des dépassements d’honoraire qui permet à certains praticiens (de plus en plus nombreux) de se gaver sur le dos des pauvres gens. Un poids qui pèse sur les budgets de tous, y compris de ces 13% de Français dont l’INSEE nous apprend qu’ils vivent en dessous du seuil de pauvreté, soit 950 euros par mois.

Mais la petite musique gouvernementale est bien rodée et la partition est déjà écrite. A moins qu’elle ne soit contrariée par la rue en ce joli mois d’octobre...

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1098

info portfolio

2 Messages

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|