Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > National > FRANÇOIS BAROIN « VOUS SOUHAITE TOUT LE BONHEUR DU MONDE »

FRANÇOIS BAROIN « VOUS SOUHAITE TOUT LE BONHEUR DU MONDE »

vendredi 24 septembre 2010 , 470 : visites , par FLORENT BALLANFAT

Quand Baroin parle de bonheur...

Pour un peu, il nous la ferait presque sur le thème de la chanson de Sinsemilia qui a fait un carton il y a quelques années. Pour justifier, la suppression de l’avantage fiscal accordé aux nouveaux mariés l’année de leur mariage, François Baroin la joue philosophe.

Evidemment le mariage uniquement pour des raisons fiscales doit être rare, cela constitue quand même un petit coup de pouce pour des couples qui sans gagner beaucoup plus que le SMIC bénéficient cette année-là d’un petit allégement. De fait cette mesure pénaliserait sans doute plus les jeunes couples sans enfants, mais surtout cet avantage auquel Baroin propose de mettre fin n’est rien d’autre que de la poudre aux yeux comparés aux milliards.

Si l’argent ne fait pas le bonheur comme semble le penser le ministre du budget alors pour quelles raisons ne préconise-t-il pas la suppression du bouclier fiscal et le relèvement de l’impôt sur les grandes fortunes qui, elles, se portent très bien ? Peut-être pour ne pas scier la branche sur laquelle il est assis, sans doute aussi pour plaire à son maître à penser Sarkozy avec qui il rivalise d’idées et d’initiatives quand il s‘agit de faire porter au plus grand nombre les conséquences de la politique menée ces dernières années.

...Il apporte surtout le malheur

Inspirateur de la politique de rigueur menée par le gouvernement, François Baroin a déjà vu quelques uns de ces projets retoqués comme celui visant à faire choisir aux familles les plus modestes entre l’APL pour le logement de l’étudiant ou une demie-part impôt. Censuré parce qu’un tel projet risquait de mobiliser les jeunes y compris sur d’autres projets gouvernementaux, le maire de Troyes continue sa recherche de niche fiscale à raboter sans pour autant se détourner de la feuille de route de la droite.

En plus d’être le cerveau de la politique Sarkozyste, il est également l’exécuteur en chef des bases oeuvres de l’UMP qui démolit les services publics, étouffe les collectivités et prépare une réforme allant à contre-sens de l’évolution de nos sociétés.

Le projet de réforme des retraites qui sera présenté devant le Sénat en octobre ne prévoit clairement pas de résoudre le problème du financement des retraites. La seule certitude qu’on peut avoir c’est qu’il provoquerait la mort au travail de nombreux ouvriers et ouvrières, car contrairement à ce que dit le député UMP Mathis : oui le travail tue. Pour ceux qui refuseraient de se laisser mourir au boulot ou ceux à qui on refusera un emploi, il n’y aurait plus alors que le RSA en attendant une pension de retraite amputée par cette réforme.

En plus de ne pas condamner et rappeler à l’ordre son collègue député de l’UMP alors qu’il est le chef régional, Baroin doit assumer le choix du projet qu’il soutient. Celui de sacrifier la santé et parfois même la vie des salariés Troyens et Aubois plus fragiles pour épargner les revenus financiers. Un sacrifice scandaleux et inutile car l’argent existe pour sauver nos retraites.

Florent BALLANFAT, Secrétaire de la section Troyes-Agglo du PCF

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1096

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|