Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > Aube > Troyes > LE MAIRE DE TROYES BIENTÔT PREMIER DE LA CLASSE SARKOZYSTE ?

LE MAIRE DE TROYES BIENTÔT PREMIER DE LA CLASSE SARKOZYSTE ?

jeudi 2 septembre 2010 , 829 : visites , par FLORENT BALLANFAT

Alors que les principaux partis politiques tiennent leurs universités d’été, le ministre-maire de Troyes reste sur les bancs de son ministère pour chercher des économies à faire sur le dos des services publics.

Désavoué sur sa proposition de suppression du cumul des APL pour les étudiants et de la « demie-part impôts » pour les parents de ces jeunes, François Baroin va devoir trouver d’autres personnes à sacrifier au nom de la rigueur.

Que les riches et les grosses entreprises se rassurent ils ne seront pas visés par les mesures que le ministre du budget proposera à ses collègues de droite. Par contre les familles aux revenus modestes et les jeunes peuvent s’attendre à d’autres coups bas de la part du maître en matière de rigueur.

Après avoir appliqué sans difficulté les dogmes de l’injustice sociale version UMP, François Baroin semble s’être converti sans mal aux principes de la droite décomplexée version extrême droite.

N’en doutons pas, Baroin n’a pas songé à démissionner lorsque ses amis du gouvernement ont multiplié les dérapages xénophobes et antirépublicains.

A aucun moment, le haut responsable de l’UMP qu’est François Baroin ne s’est indigné des propos racistes pour lesquels son collègue ministre de l’intérieur a été condamné. Il ne s’est pas ému de la chasse aux Roms lancée par Sarkozy, pas plus que des provocations de plusieurs responsables de la droite déchainée qui doivent ravir le FN.

Solidaire d’une politique qui fait honte à la France dans le monde entier, Baroin n’a jamais daigné rappeler à l’ordre ses collègues dont la stratégie d’ouverture à l’extrême droite n’a jamais été aussi visible.

Baroin complice de Sarkozy jusque bout Une telle soumission aux moindres volontés de Sarkozy pourrait paraitre étrange de la part d’un homme qui malgré un positionnement clairement dans la ligne de l’UMP semblait fermement opposé à la tentation de flirter avec les partis d’extrême-droite.

Même si lors de son passage au ministère de l’Outre-Mer sous le gouvernement Raffarin, il avait franchi la ligne verte en mettant en cause, à Mayotte notamment, le droit du sol, le maire de Troyes ne nous avait pas habitué à une telle tolérance vis-à-vis de la xénophobie. Qu’est ce qui peut bien pousser le Maire de Troyes à obéir aussi aveuglément à une politique qui va très loin dans l’ignominie ? Un poste de ministre du budget vaut-il le renoncement aux principes républicains ? La réponse est peut-être à chercher du côté d’une « révélation » du Canard Enchainé selon lequel, Baroin serait en course pour reprendre le poste de François Fillon à l’issue du prochain remaniement.

Devenir le premier ministre de Sarkozy pour celui qui se présentait comme une alternative à droite au président de la République semble être devenu dans l’esprit de François Baroin la priorité des priorités quitte à y perdre son âme. La honteuse politique du gouvernement dont il porte déjà solidairement la responsabilité, placerait alors Troyes sur le devant de la scène ce qui serait déplorable pour l’image de notre commune sacrifiée pour assurer le déroulement de carrière de Baroin.

Il est essentiel que les Troyens et les Aubois, participent en masse au rassemblement du samedi 4 septembre dès 12h sur la place de l’Hôtel de ville, pour rappeler au maire les principes républicains, mais également pour faire cesser cette politique qui déshonore les Français et tout particulièrement les Troyens.

Florent BALLANFAT Secrétaire de la section de Troyes du PCF

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1093

info portfolio

1 Message

  • LE MAIRE DE TROYES BIENTÔT PREMIER DE LA CLASSE SARKOZYSTE ? 4 septembre 2010 10:59, par Dominique Cauvé

    Il paraît que l’Assemblée Nationale va avoir à entériner ou non un projet de loi, interdisant aux Francs-Maçons, et leurs affiliés, toute immiscion dans les affaires politiques, administratives, économiques, car ils n’ont que trop tendance à être juges et partis : quel scoop, mes amis et ennemis et autres !!!

    Or, le prétendu « Premier Ministrable », François Baroin, comme nul ne l’ignore, est fils de Franc-Maçon (ou si vous préférez « louveteau » comme il se dit dans cette « Société prétendument Secrète » aux mille et un « Secrets » de Polichinelle ou non !).

    Attendons la suite des évènements, mais, en vérité, en vérité, je vous le dis !, je m’en fous et contrefous, et le Grand Orient de France me fait mourir de rire avec sa division présente, virulente on ne peut plus, au sujet de l’acceptation ou non, en son sein, de femmes : encore, et toujours, ce machisme ravageur, en si heureuse harmonie avec tout ce qui veut se couper du restant de la société, ce restant considéré, comme il se doit, vil et exploitable à merci, du fait même de son statut de « non-initié », de « profane » !

    Dominique Cauvé

    www.artquid.com/dominique-cauve

    www.facebook.com/profile.php?id=166...

    repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|