Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > Aube > Romilly-sur-Seine > Vie de la ville > COUPURES D’EAU : PRÉCISIONS DE JOË TRICHÉ, CONSEILLER GÉNÉRAL

COUPURES D’EAU : PRÉCISIONS DE JOË TRICHÉ, CONSEILLER GÉNÉRAL

jeudi 17 juin 2010 , 413 : visites , par Joë Triché

Dans "l’affaire" des coupures d’eau, à aucun moment je n’ai dit qu’il y avait mille coupures d’eau à Romilly.

- J’ai seulement parlé de menaces qui pouvaient concerner mille foyers (Voir l’article de presse du 2 juin). Mais là n’est pas l’essentiel. En effet, qu’il y ait actuellement une soixantaine de familles romillonnes privées d’eau a choqué bien du monde dans notre ville. Une situation qui ne m’apparaît malheureusement pas surprenante dans notre ville où le chômage n’en finit pas de progresser, où le revenu moyen par habitant est inférieur au revenu moyen du département, lui-même encore inférieur à celui au niveau national.

- Dans cette France des traders, des parachutes en or, des retraites dorées et des stockoptions, il est intolérable que l’on puisse priver des familles d’eau ; produit de première nécessité, de nécessité vitale.

Cette ressource naturelle devrait être placée hors du champ de la concurrence et de la rentabilité pour enrichir des actionnaires ; elle devrait être protégée comme un bien public et être soustraite, en tant que tel, de la course aux profits.

- S’agissant de la situation romillonne avec ses 60 coupures d’eau, il serait bon, me semble-t-il, de rappeler à VEOLIA ses obligations contractuelles vis-à-vis des familles en difficulté économique.

En absorbant RUAS, ce groupe a hérité de la responsabilité de mettre en oeuvre, jusqu’à son renouvellement en 2014, toutes les dispositions du contrat d’affermage conclu en 2004 entre la Commune et RUAS.

- En effet, l’article 38 de ce document sur la distribution d’eau potable indique explicitement  :

"Le service d’eau s’engage à trouver des solutions personnalisées en coordination avec les services sociaux [...] pour permettre d’assurer la continuité de la fourniture d’eau potable en cas de défaut de paiement par l’abonné. Les service des eaux pourra accorder des facilités et échéanciers adaptés de paiement aux abonnés ...".

Si ces dispositions étaient bien respectées, il ne devrait plus y avoir de coupure d’eau !

Joë Triché, Conseiller général, Conseiller municipal

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1082

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|