“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

1 Clic une Claque
  • L EXPANSION DE LA BÊTISE
  • samedi 29 décembre 2007, par Jean Lefevre
  • Les prolétaires de tous les pays ne lisent pas l’expansion sinon ils l’auraient mis aux W.C et même à cet endroit s’en seraient repentis. Le papier est (...)

  • Lire la suite
Accueil > Archives > Des clics et des claques > Election > Cantonale partielle sur Troyes 2 : bonnet-blanc contre blanc-bonnet au (...)

Cantonale partielle sur Troyes 2 : bonnet-blanc contre blanc-bonnet au second tour...

vendredi 11 juin 2010 , 751 : visites , par FLORENT BALLANFAT

Quoiqu’il advienne au second tour, le candidat élu ne révolutionnera pas la politique départementale c’est une certitude. Entre un candidat divers droite, et un divers centriste de droite, c’est un appui de plus pour une politique dépassée et injuste qui sortira des urnes dimanche.

Dans cette élection qui n’a pas déplacé les foules (seul un électeur sur quatre est allé voter), un constat s’impose : les candidats présents n’ont pas réussi à mobiliser l’électorat.

Dans ce contexte le candidat soutenu par l’UMP a su tirer son épingle du jeu avec 48,1% des voix exprimées (soit 12% des inscrits) en faisant le plein à Creney dont il est le maire et en talonnant le maire de Pont Sainte-Marie dans cette commune.

Pour le maire de la principale ville du canton le désaveu des électeurs est clair... sur le peu de Maripontains qui se sont rendus aux urnes moins de 9% des inscrits ont porté leur suffrage sur lui. Malgré cela, avec 24 voix de plus que le candidat socialiste, il gagne le droit d’affronter Jacky Raguin sans espoir de l’emporter.

Ce ne sera pas le cas pour la candidate d’Europe-Ecologie dont la formation peine à exister localement sans couverture médiatique nationale ... le candidat divers écologiste Dominique Deharbe devance assez nettement le candidat officiel d’Europe-Ecologie.

Autre leçon de ce premier tour, pour sa deuxième participation à une élection cantonale partielle en 2010, le maire socialiste de Vailly n’a pas réussi à mobiliser l’électorat populaire même s’il arrive en tête dans la partie Troyenne du canton et dans sa commune.

Alors que la gauche avait un espoir de gain d’un siège au sein d’un Conseil général écrasé par la droite, cette désillusion doit interroger sur le projet le mieux à même de mobiliser l’électorat de gauche pourtant majoritaire dans ce canton et notamment sur Troyes où seulement 11,6% des troyens concernés se sont déplacés.

Pour le second tour, le seul message qui peut encore être adressé à la droite est celui du vote « blanc » qui s’il n’est malheureusement pas comptabilisé, peut démontrer qu’il existe de la place pour une politique alternative dans le département et que les électeurs du canton Troyes 2 sont en attente de cette perspective.

3 Messages

  • MON ANALYSE DE L’ABSTENTION - On entend dire parfois qu’il faut absolument aller voter par respect pour le droit de vote qui a été chèrement acquis. Certes, mais en conquérant le droit de vote les français n’ont-ils pas conquis aussi le droit de s’abstenir, quand ils jugeront devoir le faire en donnant à leur abstention un sens politique. Que peut-on reprocher à un électeur qui s’abstient, quand il arrive que les élus s’abstiennent eux-mêmes lors de certains votes dans leurs diverses assemblées. Il semble qu’il y ait quatre sortes d’abstention .
    - Une abstention d’indifférence qui a toujours existé et qui serait stable..
    - Une abstention de lassitude, de découragement et de rejet de la politique. C’est l’abstention de ceux qui ne croient plus en la politique. À quoi bon voter puisqu’une fois élus ils font le contraire de ce qu’ils ont dit avant les élections. C’est cette abstention qui est en forte augmentation, et pour faire revenir ces abstentionnistes il faudra autre chose que les promesse électorales.
    - Une abstention tactique. Lors de l’élection présidentielle de 1969 le PCF avait demandé officiellement à ses électeurs de s’bstenir (Une grave erreur selon moi).
    - Et une abstention politique de ceux qui ne veulent plus jouer le jeux consistant à voter pour que rien ne change, mais qui sont prêts à s’intéresser à nouveau à la politique si une autre perspective leur était offerte. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas du côté des électeurs qu’il faut recherche la cause de la hausse des abstentions que l’on constate actuellement, mais du côté des partis, incapables de renouveler leur façon de faire de la politique de manière à intéresser à nouveau les électeurs à la chose publique

    repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|