Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > Aube > Romilly-sur-Seine > Vie de la ville > IL A OSÉ LE FAIRE !

IL A OSÉ LE FAIRE !

jeudi 13 mai 2010 , 511 : visites

Une exposition consacrée à la Seconde Guerre mondiale, placée sous l’égide de la Ville Romilly et de l’association Images de Romilly, s’est tenue ce week end à l’espace François Mitterrand de Romilly.

Ce rendez-vous avec l’histoire fait partie prenante du devoir de mémoire pour tous ces bénévoles et exposants avec autant de témoignages et documents qui ne pouvaient que susciter l’émotion des visiteurs. Mais un seul bémol à cette exposition par ailleurs remarquable, c’est qu’il y avait dans un petit coin de la salle la présence d’un drapeau nazi, portraits de Hitler et Pétain, brassards avec croix gammée, du livre « Mein Kampf » et d’autres objets du 3ème reich le tout apporté et présenté par un exposant plusieurs fois candidat sous l’étiquette du front national. les anciens résistants, déportés et présidents d’associations d’anciens combattants ont été naturellement choqués et cela a provoqué une grande émotion de leur part et un sentiment de colère bien légitime !

Si au regard de la loi, le fait d’exposer toutes ces pièces historiques n’est pas répréhensible, il n’est pas moins bizarre et inquiétant que cela se fasse le jour même de la célébration du 65ème anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie sans condition.

Quand on connaît les liens du parti de le Pen avec le nazisme et les révisionnistes de tous poils issus de ses rangs on ne peut s’étonner du fait que des individus veulent réviser l’histoire à leur profit et de réhabiliter une idéologie nauséabonde qui a fait des millions de victimes.

On se souvient des provocations du parti d’extrême droite et de son chef Jean-Marie Le Pen qui avait estimé : « que les camps de concentration nazis n’étaient qu’un point de détail de l’histoire de l’humanité » ou encore du mauvais jeu de mots « Durafour crématoire ». En janvier 2005, dans l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol il récidivait en affirmant « que l’occupation allemande de la France entre 1940 et 1944 n’avait pas été particulièrement inhumaine, même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés ».

Aujourd’hui l’inévitable devoir de mémoire impose la plus grande vigilance car n’y a t’il pas une volonté politique de récupérer les idées du front national et une certaine partie de la droite pense qu’il est temps d’opérer un rapprochement avec ce parti d’extrême droite qui ne fonde son existence que sur la haine, le racisme et l’antisémitisme.

Nous disons plus que jamais vigilance.....

Chr. BARTHELEMY, Fils de Déporté

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1077

2 Messages

  • IL A OSÉ LE FAIRE ! 21 mai 2010 22:44, par Le veilleur

    C’est quand même stupéfiant de voir ce que les communistes de romilly sont capables de faire pour faire paler d’eux...Faire une exposition sur la 2ème guerre mondiale sans drapeau nazi...c’est comme si on parlait de piscasso sna smontrer ses toiles...Le drapeau nazi n’est pas une provocation pour les vrais résistants qui ont eu à le regarder...en face....En passant le drapeau avec la fossile et le marteau a aussi beaucoup de crimes à porter... Et puis n’oublions jamais que Staline et Hitler étaient alliés au début de la seconde guerre mondiale pour écraser la Pologne....

    repondre message

    • IL A OSÉ LE FAIRE ! 17 juin 2010 23:34, par arielle

      Quelle surprise de voir que sous l’égide de la Ville de Romilly,l’association"Im ages de Romilly " a exposé les emblèmes du nazime sans aucune autre explication. Cette exposition ce voulait sans doute être un rendez vous de l’histoire,mais de qu’elle histoire voulait elle parler !!! Que peuvent penser tous ceux qui l’ont vécu (l ’occupation nazie)ainsi que les familles de ceux qui ne sont pas revenus ? Notre devoir de mémoire nous impose la vigilance pour ceux qui prônent l’apologie du nazisme.

      la fille d’Ariel matricule 3060

      repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|